Afghanistan : le groupe Etat islamique revendique l'attaque contre le principal centre d'entraînement du renseignement

Aucun détail ni bilan n'est disponible, lundi matin, plus de deux heures après le début de l'attentat.

Un membre des forces de sécurité afghane, à Kaboul (Afghanistan), le 18 décembre 2017.
Un membre des forces de sécurité afghane, à Kaboul (Afghanistan), le 18 décembre 2017. (SHAH MARAI / AFP)

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque, lundi 18 décembre, contre le principal centre d'entraînement militaire des services de renseignements afghans (NDS), situé dans l'ouest de Kaboul, selon son agence de propagande Amaq. "Deux kamikazes de l'Etat islamique ont attaqué le centre des renseignements afghans à Kaboul", a affirmé cette dernière.

"Toutes nos unités d'élite ont été dépêchées sur place"

Aucun détail ni bilan n'est disponible plus de deux heures après son déclenchement, mais un photographe de l'AFP a vu deux ambulances quitter les lieux. Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, l'assaut a commencé "vers 10 heures (7 heures, en France) : un groupe d'assaillants armés a attaqué un bâtiment du centre d'entraînement du NDS à Kaboul".

Le ministère a également fait état de "tirs d'armes lourdes et légères" entendus dans ce quartier proche de l'université de Kaboul. "Toutes nos unités d'élite ont été dépêchées sur place", a confirmé une source sécuritaire sous couvert d'anonymat.