Afghanistan : la vallée de Panchir, dernier bastion de la résistance, aux mains des talibans

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Afghanistan : la vallée de Panshir, dernier bastion de la résistance, aux mains des talibans
France 2
Article rédigé par
M. Burgot, B. Bervas, D. Ollieric - France 2
France Télévisions

Les talibans ont annoncé le 6 septembre avoir pris le contrôle de la vallée du Panchir. Cette zone difficile d'accès, située au nord de Kaboul, était tenue par le fils du commandant Massoud. Elle n'était jamais tombée aux mains des talibans et constituait le dernier bastion de la résistance. 

Les talibans hissent leur drapeau sur le palais du gouverneur de Bazarak, la capitale du Panchir, à l'est de l'Afghanistan. C'est l'image qu'ils veulent montrer au monde lundi 6 septembre, celle de la prise du dernier bastion de la résistance contre les fondamentalistes. "Je vous assure, au nom de notre émirat islamique, qu'aucun mal de vous sera fait", déclare un taliban à la population locale. 

Le leader de la résistance appelle le pays à prendre les armes

À Kaboul, le porte-parole déclare dans une conférence de presse que désormais, toute insurrection sera durement réprimée. Le message s'adresse au fils du commandant Massoud, qui a pris le flambeau de la résistance. Ce dernier appelle au soulèvement national. "J'invite tous mes frères et sœurs à se lever, manifester et prendre les armes", lance-t-il dans un message radio. "Si cette victoire se confirmait comme totale, alors ce serait une victoire symbolique très forte pour les talibans qui montreraient leurs capacités militaires", confirme la journaliste Dorothée Ollieric en direct de Kaboul. "Réussir à prendre cette vallée du Panchir réputée imprenable en quelques jours, ça va assoir leur pouvoir sur l'ensemble du pays", poursuit la journaliste. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.