Afghanistan : la détresse des femmes avec l'arrivée des talibans

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
payen femmes
franceinfo
Article rédigé par
C. Payen - franceinfo
France Télévisions

Les Afghans sont inquiets de savoir de quelle façon les talibans vont gérer leur situation, particulièrement sur la question des libertés des femmes. 

Si l'appréhension et la torpeur est partagée par la population de Kaboul (Afghanistan) devant les patrouilles incessantes des jeunes miliciens talibans depuis le 15 août, du point de vue des femmes, c'est de la peur. Pour elles, il va y avoir une formidable régression après 20 ans d'ouverture. Dès que l'on sort du centre de la capitale, on voit plus de femmes portant une burqa et peu de femmes se déplacent seules, a constaté Cyril Payen, l'envoyé spécial de France 24 à Kaboul, qui s'exprime en direct vendredi 27 août dans le 23h.

La charia malgré les beaux discours

Les activistes, les travailleuses, les étudiantes, les femmes engagées dans des associations savent qu'elles font un trait sur ce qui a été leur réalité pendant 20 ans. Il y a une appréhension de ce retour en arrière incarné par l'arrivée des talibans, les nouveaux maîtres du pays, qui essaient de donner une image positive, mais qui imposent la charia. Il est impensable, pour les femmes, d'imaginer que le millésime 1996 soit complétement différent du millésime 2021 et que ces fondamentalistes soient devenus des libéraux.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.