Afghanistan : l'Union européenne menace les talibans d'"isolement" s'ils prennent le pouvoir par la force

L'UE, dans un communiqué, a appelé le groupe islamiste à reprendre des discussions "substantielles" avec le gouvernement afghan, alors que les talibans viennent de prendre Hérat, la troisième ville du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Josep Borrell, chef de la diplomatie de l'Union européenne, à Bruxelles (Belgique) le 12 juillet 2021. (JOHN THYS / AFP)

L'Union européenne (UE) a menacé jeudi 12 août les talibans d'un "isolement" international s'ils s'emparaient du pouvoir "par la force" en Afghanistan. Le bloc a appelé le groupe islamiste à reprendre des discussions "substantielles" avec Kaboul et réclame l'arrêt immédiat des violences. Les talibans se sont emparés jeudi de la troisième ville du pays, Hérat, lors d'une vaste offensive.

"S'ils prennent le pouvoir par la force et rétablissent un émirat islamique, les talibans ne seront pas reconnus [diplomatiquement], ils subiront l'isolement, un manque de soutien international et la perspective d'un conflit continu et d'une instabilité prolongée en Afghanistan", a prévenu Josep Borrell, chef de la diplomatie de l'UE, dans un communiqué.

L'UE veut encourager le gouvernement afghan au dialogue

"Ces attaques continues provoquent des souffrances inacceptables pour les citoyens afghans, et ne font qu'accroître le nombre de personnes déplacées au sein du pays et de personnes fuyant l'Afghanistan en quête de sécurité", a-t-il souligné. Dans ce contexte, Bruxelles "encourage" le gouvernement afghan à "résoudre les différends politiques" pour engager un dialogue avec les talibans "dans une perspective unie".

L'UE "entend continuer son partenariat et son soutien au peuple afghan", mais son assistance restera "conditionnée à un règlement pacifique et inclusif (du conflit) et au respect des droits fondamentaux de tous les Afghans, y compris les femmes, les jeunes et les minorités", insiste la déclaration de Josep Borrell.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.