Cet article date de plus de quatre ans.

Afghanistan : au moins 12 morts dans une attaque contre l'université américaine, à Kaboul

L'attaque a duré une dizaine d'heures et des centaines d'étudiants et des enseignants étrangers se sont retrouvés piégés sur le campus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Université américaine, à Kaboul, le 8 août 2016. (RAHMAT GUL/AP/SIPA)

Au moins 12 personnes – sept policiers, deux gardes et trois policiers – ont été tués et 45 autres blessées lors d'une attaque contre l'université américaine d'Afghanistan, à Kaboul, dans la nuit du mercredi 24 août au jeudi 25 août. L'attaque a duré une dizaine d'heures et des centaines d'étudiants et des  enseignants étrangers se sont retrouvés piégés sur le campus, selon un haut responsable du ministère de l'Intérieur. 

L'attaque toujours pas revendiquée

D'après les premières informations, plusieurs hommes armés de fusils d'assaut et, pour certains, de ceintures d'explosifs ont participé à l'attaque, a déclaré le responsable du ministère de l'Intérieur. Explosions et fusillade ont retenti sur le campus en début de soirée, à l'heure où de nombreux étudiants s'y trouvaient pour assister à des cours du soir, une pratique fréquente en Afghanistan où nombre d'étudiants sont également salariés.

L'attaque n'a pas été revendiquée pour le moment. Mais c'est la deuxième fois que l'université américaine est prise pour cible ce mois-ci. Deux professeurs, un Américain et un Australien, sont toujours portés disparus depuis qu'ils ont été enlevés par des hommes armés dans une rue proche de l'université le 7 août.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.