Mexique : observer les baleines grises

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 01/02/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

M. Drucker : Nous vous emmenons maintenant a la rencontre d'un animal hors du commun, la baleine grise. Espèce menacée, sa population augmente de nouveau depuis quelques années. En Basse Californie, au Mexique, où elles viennent passer l'hiver, il est possible de les approcher.

Un cri de stupéfaction impossible à contenir. Il faut dire que le spectacle est à couper le souffle. Une baleine grise s'approche de la fragile embarcation jusqu'à ce que les touristes caressent la peau parsemée de coquillages du mastodonte. C'est vraiment incroyable.

Et l'animal entame sa danse incroyable. D'un simple coup de queue, il pourrait faire chavirer le bateau, pourtant cela n'arrive jamais. La baleine grise est unique, un modèle de délicatesse.

Voir des animaux aussi énormes qui pourraient faire ce qu'ils veulent de toi et pourtant te respectent, c'est un spectacle merveilleux.

Cette relation exceptionnelle entre la baleine et l'homme, elle est unique, c'est seulement en Basse Californie qu'on peut voir cela. On est encore loin du tourisme de masse, certes, mais ce petit port s'est déjà recouvert de baleines. Un filon que les marchands de souvenirs ne manquent pas d'exploiter. Les mammifères marins reviennent ici chaque année pour se reproduire et mettre au monde entre janvier et mars. Les lagunes de Basse Californie. La fin d'une immigration ahurissante, de la mer de Bering pour finalement s'établir dans les eaux chaudes du Mexique. Pour cet homme, les baleines ont bien changé sa vie. Cet ancien pêcheur rend visite à ses anciens collègues.

J'ai encore beaucoup d'amis ici. Il est le premier qui, il y a quarante ans, à la demande de touristes curieux, est allé à la rencontre des baleines grises. Jusqu'alors, l'animal était traqué par les pêcheurs locaux.

Cela fait tellement longtemps qu'il les connaît, ces baleines. Il sait comment faire avec elles.

Tous les matins à l'aube, entre janvier et mars, il part avec son bateau à la découverte des merveilles de Basse Californie.

Bonjour, mes belles! Venez par ici.

Le pêcheur se transforme alors en chef d'orchestre.

Venez par là.

Et les baleines suivent. L'animal sauvage est définitivement dompté.

Elles nous suivent. Comment je peux appeler cela? Je crois que c'est l'amour, tout simplement! L'amour de l'animal.

Le vieil homme et la baleine, une relation hors normes, comme si chacun attendait chaque jour le moment de leur rencontre.

Le JT
Les autres sujets du JT