Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo L'Anneau de la mémoire, le mémorial qui réunit les soldats des deux camps

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Situé à Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais), le monument est inauguré mardi 11 novembre par François Hollande.

L'Anneau de la mémoire, inauguré mardi 11 novembre par François Hollande dans le Pas-de-Calais, réunit dans une fraternité posthume près de 580 000 combattants venus du monde entier tombés sur les champs de bataille de la première guerre mondiale.

Les noms de ces 579 606 soldats y sont inscrits sur 500 plaques d'acier d'environ trois mètres de haut rappelant le déluge d'obus du conflit. Pour la première fois, les ennemis d'hier sont rassemblés dans l'ordre alphabétique, sans distinction de nationalité, d'origine ou de religion.

Souffrance partagée

En 2011, l'Etat a cédé à la région Nord-Pas-de-Calais un terrain de 2,2 hectares à proximité immédiate de la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette, à charge pour la collectivité territoriale d'y construire un mémorial d'exception.

"La violence de la mort de masse qui a frappé notre territoire exigeait un monument durable", souligne l'historien Yves Le Maner, qui a conçu le projet, signé par l'architecte Philippe Prost. L'Anneau de la mémoire ne célèbre pas les vainqueurs de la guerre, mais évoque la souffrance partagée de tous les combattants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.