Cet article date de plus de quatre ans.

Tempête Harvey : les pensionnaires d'une maison de retraite immergés jusqu'à la taille avant d'être secourus

Ces personnes âgées ont été surprises par les eaux. Elles ont pu être secourues grâce à une photo postée par un internaute sur Twitter.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la photo postée sur Twitter le 27 août 2017, montrant des résidents d'une maison de retraite de Dickinson, au Texas, pris au piège des inondations. (TIMOTHY J. MCINSTOSH)

L'ouragan Harvey est particulièrement dangereux pour les plus vulnérables. Dix-huit personnes âgées ont pu être secourues après la publication sur Twitter, dimanche 27 août, d'une photo les montrant coincées dans leur maison de retraite de Dickinson, au Texas. L'image, qui les montre assises dans une pièce avec de l'eau jusqu'à la taille, est devenue virale et a permis aux équipes de secours d'intervenir.  

La photo a été postée par Timothy McIntosh, le gendre de la gérante de cette maison de retraite baptisée Vita Bella. Contacté par le Daily News (en anglais), il a expliqué que sa belle-mère lui avait envoyé l'image dans la soirée. Elle a été retweetée plus de 3 700 fois.

Certains ont mis en doute l'authenticité de la photo, tant la scène est étonnante. Mais David Popoff, coordonnateur de la gestion des urgences de Dickinson, a bien confirmé la prise en charge de ces résidents. "Nous avons évacué des grands-mères et des grands-pères", a-t-il déclaré au Daily News.

Les pensionnaires en sécurité au nord-est du Texas

Lundi 28 août, Timothy McIntosh, le gendre de la gérante de cette maison de retraite qui avait publié la photo sur Twitter, a indiqué que les pensionnaires (et les chats !) étaient en sécurité à Allen, une ville du nord-est du Texas.

Le cyclone Harvey, qui s'est transformé en tempête tropicale en touchant les côtes du Texas, provoque des pluies diluviennes et des inondations "sans précédent" dans la région, notamment dans la ville de Houston. Sur le terrain, des milliers de sauveteurs, pompiers, policiers, gardes-côtes, militaires de la garde nationale et de simples volontaires se sont mobilisés toute la journée pour sauver des gens d'une montée des eaux parfois fulgurante.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tempête Harvey

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.