Tempête Alex : la vigilance reste de mise dans le Finistère

Le 1er octobre, la tempête Alex est passée en Bretagne, où 21 000 foyers étaient toujours privés d'électricité samedi 3 octobre à la mi-journée. La journaliste Sarra Ben Chérifa, en direct de Morlaix (Finistère), fait le point pour le 12/13 de France 3. 

France 3

Après le passage de la tempête Alex le 1er octobre, les Côtes-d'Armor sont encore en vigilance orange : de fortes précipitations et des vents violents sont de nouveau attendus. "Dans le Finistère, les pompiers ont déjà été très sollicités ; près de 300 interventions entre le 2 octobre au soir et le 3 au matin ont été recensées. Tout le département est touché", indique la journaliste Sarra Ben Chérifa, en direct de Morlaix (Finistère) samedi 3 octobre. 

"Alex reste la première tempête de la saison"

Dans la commune, les risques de crues de la rivière inquiètent. Un fort coefficient de marée associé à des vents du Nord qui poussent les eaux vers l'intérieur de la ville font craindre des inondations. "Des services techniques de la ville de Morlaix distribuent depuis le 2 octobre des sacs de sable aux commerces et aux riverains les plus exposés, reprend la journaliste. Ce type d'intempéries est assez habituel pour la région, mais Alex reste la première tempête de la saison".

Le JT
Les autres sujets du JT
La tempête Alex touche la ville de Batz-sur-Mer, en Loire-Atlantique, le 2 octobre 2020.
La tempête Alex touche la ville de Batz-sur-Mer, en Loire-Atlantique, le 2 octobre 2020. (ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / AFP)