Tempête Alex : la Bretagne frappée de plein fouet

En Bretagne, les rafales ont atteint jusque 150 kilomètres heures dans la nuit du 1er au 2 octobre. La tempête Alex a fait de nombreux dégâts, rapporte France 2. 

France 2

La tempête Alex était attendue avec crainte. Sans surprise, le littoral breton a été balayé par les vents dans la nuit du 1er au 2 octobre, durant laquelle des rafales allant jusque 150 kilomètres heures ont secoué les ports et abattu de nombreux arbres. Les vitres d’une voiture ont été brisées. Dans le Morbihan, à Vannes, le toit du collège a été soufflé. 

De nombreux dégâts 

Le trafic a été perturbé toute la journée dans la région, et les pompiers et agents SNCF sont à l’oeuvre depuis l’aube pour dégager les routes et les voies ferrées. De nombreux foyers n’ont également plus de courant. "Il ne faut pas que ça dure deux trois ou jours, parce que le congélateur ne va pas aimer", commente un particulier. Au soir du vendredi 2 octobre, 30 000 foyers sont encore privés d’électricité en Bretagne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le passage de la tempête Alex a fait des dégâts à Vannes (Morbihan), le 2 octobre 2020.
Le passage de la tempête Alex a fait des dégâts à Vannes (Morbihan), le 2 octobre 2020. (LOIC VENANCE / AFP)