Tempête Alex : joie et émotion à Tende pour la réouverture de la supérette

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tempête Alex : joie et émotion à Tente pour la réouverture de la supérette
FRANCE 2
Article rédigé par
B.Brignand, M.Bernouin, T.Gauthier, Images drone : C.Napoli - France 2
France Télévisions

Dans la vallée de la Roya, Tende avait été durement frappée par la tempête Alex en octobre 2020. La supérette du village vient de rouvrir ses portes, pour le plus grand bonheur des habitants. 

C'est un grand jour pour toute la vallée de la Roya : après sept mois de fermeture, la supérette de Tende a rouvert ses portes, jeudi 22 avril. Pour les derniers préparatifs, l'attente est telle que des bénévoles sont venus aider les employés du magasin. "On est venus anticiper cette ouverture avec plus de 60 bénévoles, aider à mettre en rayon, explique l'un d'eux, Gil Marsalla. On s'est transformé un peu en manutentionnaires pendant trois, quatre jours." Certains habitants du village sont venus tôt dans la matinée, guettant l'ouverture. "C'est très bien, ça fait un bon moment qu'on attendait, commente une femme. On était un petit peu oublié." 

"Un plaisir merveilleux"

Le 2 octobre dernier, la Roya, déchaînée, emportait tout sur son passage. Sans eau ni électricité, ses routes détruites, Tente s'est retrouvée coupée du monde. Pendant des mois, les habitants ont vécu le rationnement, faisant parfois des heures de route pour s'acheter à manger. Aujourd'hui, presque tout le village est présent pour un discours du maire, Jean-Pierre Vassalo. "C'est la solidarité qu'il y a eu dans le village, a déclaré ce dernier. Chacun a montré à quel point il était attaché à son village. Les gens font des sacrifices énormes pour continuer à habiter dans le village." 

Touchée par la détresse de la vallée, c'est une enfant de la vallée, Nadège Pastorelli, qui a repris la supérette. "C'est quelque chose de grand, confie cette dernière, très émue. Parce que pour ma vallée, c'était important." Les clients, eux, retrouvent le bonheur de faire leurs courses à pied. "Un plaisir merveilleux", pour une habitante.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.