Italie : la tempête Alex n'a pas épargné plusieurs régions italiennes

L’Italie n’a pas été épargnée par la tempête Alex et ses inondations survenues vendredi 2 octobre. Le bilan ne cesse de s'alourdir : deux personnes sont mortes, dont un pompier, et 24 personnes sont encore portées disparues samedi 3 octobre.

France 3

En Italie, dans la ville de Vercelli, dans la région du Piémont limitrophe du Sud-Est de la France, tout a quasiment disparu sous les flots. Les fortes précipitations de la tempête Alex, survenue vendredi 2 octobre après-midi, ont provoqué des crues soudaines et des glissements de terrain. En plus des dégâts, certains habitants n’ont plus ni eau ni électricité. Selon le président de la région, ce sont les intempéries les plus graves depuis 26 ans.

Plusieurs régions sinistrées

Dans la région de la Ligurie, où la Roya a quitté son lit, la ville de Vintimille connaît une crue historique. Les commerçants du centre-ville ont passé leur journée à nettoyer la boue qui a envahi la ville. Les dégâts se chiffrent en millions d’euros. "L’eau et la boue ont tout envahi, maintenant notre marchandise est invendable", déplore un commerçant. Plusieurs régions italiennes, comme la Ligurie, la Lombardie et le Piémont, sont sinistrées samedi 3 octobre. Et le bilan humain est lourd : au moins deux personnes sont mortes et 24 personnes sont portés disparues. 

Le JT
Les autres sujets du JT