Tempête Alex : près de 1 000 pompiers mobilisés dans les Alpes-Maritimes, 380 interventions réalisées

Les recherches ont repris samedi pour retrouver huit personnes officiellement portées disparues après les violentes intempéries de vendredi.

Des pompiers nettoient des débris laissés par la tempête Alex à Saint-Laurent-du-Var, dans les Alpes-Maritimes, le 3 octobre 2020.
Des pompiers nettoient des débris laissés par la tempête Alex à Saint-Laurent-du-Var, dans les Alpes-Maritimes, le 3 octobre 2020. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"Près de 1000 sapeurs-pompiers" ont été déployés dans les Alpes-Maritimes au lendemain de la tempête Alex, a indiqué le porte-parole du SDIS à franceinfo, samedi 3 octobre. "Nous avons eu à faire à plus de 380 interventions" depuis le début des intempéries, a-t-il ajouté. Dix personnes sont recherchées et huit autres sont portées disparues, selon le dernier point de situation effectué par les pompiers des Alpes-Maritimes et dont franceinfo a eu connaissance. Deux pompiers figurent parmi les huit disparus confirmés. Suivez dans notre direct l'évolution de la situation et les recherches des personnes portées disparues.

Jean Castex dans les Alpes-Maritimes. "J'ai déjà engagé la procédure de catastrophe naturelle, afin que le conseil des ministres et le Président de la République puisse la déclarer dès mercredi prochain", a annoncé le Premier ministre, évoquant sa "vive inquiétude sur le bilan définitif". Il a également annoncé des renforts militaires pour venir en aide aux secours. 

 Une vingtaine de personnes secourues. Vingt-et-une des vingt-deux personnes déclarées disparues par l'Italie après les intempéries ont été retrouvées près du col de Tende, en France, et étaient en voie d'évacuation par hélicoptère, a annoncé samedi soir la Protection civile italienne à l'AFP. Parmi eux se trouvent deux Allemands et leurs petits-enfants italiens, a-t-elle ajouté.

 Une centaine de maisons ont été emportées "ou sont en partie détruites ou endommagées" après le passage de tempête Alex dans les Alpes-Maritimes, a affirmé, samedi 3 octobre, le maire de Nice, Christian Estrosi. C'est "un désastre que je n'ai jamais connu", a déploré l'élu. 

Des villages coupés du monde. Alexandra Valetta-Ardisson, députée LREM de la 4e circonscription des Alpes-Maritimes, a fait état, samedi matin, d'une "situation extrêmement préoccupante et inquiétante" dans plusieurs secteurs où les communications ont été coupées. "On a des unités de gendarmerie qui ne sont plus joignables au secteur de Tende et de Breil", a-t-elle rapporté sur franceinfo.

Des niveaux de précipitations record. Selon Alix Roumagnac, président de la filiale Predict de Météo France, ce sont "plus de 500 mm en quelques heures qui sont tombés sur ces vallées encaissées", soit "quasiment une année de précipitations qui est tombée en 10 heures sur ces reliefs".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ALEX

23h02 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

•La France bat son record de contaminations au coronavirus, avec près de 17 000 nouveaux cas lors des dernières 24 heures.

• Jean Castex n'a pas caché sa "vive inquiétude" sur le bilan humain du passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes. Dix personnes sont recherchées et huit autres sont portées disparues, selon le dernier pointage des pompiers. On vous raconte dans cet article 24 heures cauchemardesques.

Donald Trump "va très bien" et n'a plus de fièvre, assure son médecin, qui a donné une conférence de presse. Le président a reçu un "cocktail expérimental" de médicaments pour accélérer sa guérison. Mais en off, un cadre de la Maison Blanche tient un tout autre discours.

Une deuxième Française se hisse en huitème de finale de Roland-Garros : c'est la jeune Fiona Ferro, 23 ans, qui a bataillé trois sets face à la Roumaine Patricia Tig.

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

22h55 : Après le passage de la tempête Alex hier soir, de nombreux foyers passeront la nuit sans électricité. La solidarité s'organise pour aider les sinistrés, comme à Roquebillière et Lantosque, dans les Alpes-Maritimes, souligne France 2.




22h51 : Capables de transporter jusqu'à quatre tonnes, ces hélicoptères vont être utilisés "pour acheminer du matériel, des personnels ou récupérer des personnes actuellement bloquées (…) Nous serons également capables d'acheminer de l'eau en quantité et des vivres. Nous avons déjà acheminés des groupes électrogènes pour rétablir ça et là de l'électricité."

22h50 : L'armée a mobilisé quatre hélicoptères lourds pour assurer le transport des secours et l'évacuation d'habitants mais aussi pour ravitailler les villages isolés des Alpes-Maritimes, explique sur franceinfo le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'état-major des armées. Des militaires du génie sont également mobilisés pour dégager les routes.

22h04 : Des pluies diluviennes, une crue soudaine et des torrents de boue ont dévasté plusieurs communes des Alpes-Maritimes hier. Les équipes de France Télévisions ont pu survoler les communes de Saint-Martin-Vésubie et Roquebillière. Voici leurs images.




(FRANCE 2)

21h48 : Après le passage de la tempête Alex, la situation de la commune de Saint-Martin-Vésubie, frappée par les intempéries, est dramatique. Le journaliste Hugo Capelli était sur place, en direct lors du 20 heures de France 2.




(FRANCE 2)

21h30 : Trois mois de précipitation concentrés en quelques heures ont transformé les rivières en torrents avec une crue atteignant parfois 8 mètres de hauteur. Décryptage de la tempête Alex par la rédaction de France 2.




(FRANCE 2)

20h52 : Le bilan des intempéries en Italie est désormais d'un disparu, un homme dont la voiture est tombé dans un cours d'eau, et deux morts, un pompier de 53 ans décédé en intervention dans le Val d'Aoste, et un homme de 36 ans dont le véhicule était tombé dans la rivière Sesia, dans le Piémont.

20h51 : Vingt-et-une des 22 personnes déclarées disparues par l'Italie après les intempéries qui ont balayé le nord-ouest du pays ont été retrouvées près du col de Tende, en France, et étaient en voie d'évacuation par hélicoptère, indique la Protection civile italienne.

20h21 : @Catherine du Gard Une collecte est organisée par les mairies de la région, les détails pratiques sont disponibles sur ce site.

20h19 : Après la catastrophe dans les Alpes maritimes, comment peut on aider tous ces gens qui ont tout perdu?

20h02 : Bonjour, un numéro de la cellule d’écoute a été mis en place pour les familles des personnes sinistrées dans les Alpes Maritimes qui sont sans nouvelle de leurs proches 04 93 72 22 22

20h02 : Un grand merci à @Carot06 qui me communique le numéro pour les proches des sinistrés des Alpes Maritimes qui voudraient avoir des nouvelles. Avis à @familleinquiète qui posait la question il y a quelques minutes.

20h00 : Il est 20 heures, faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir.

Jean Castex n'a pas caché sa "vive inquiétude" sur le bilan humain du passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes. Dix personnes sont recherchées et huit autres sont portées disparues, selon le dernier pointage des pompiers.

Donald Trump "va très bien" et n'a plus de fièvre, assure son médecin, qui a donné une conférence de presse. Le président a reçu un "cocktail expérimental" de médicaments pour accélérer sa guérison. Mais en off, un cadre de la Maison Blanche tient un tout autre discours.

On vous montre dans cette série d'infographies comment Paris a dépassé le seuil d'alerte maximale depuis une semaine. Demain, Olivier Véran doit faire des annonces concernant la capitale et sa proche région.

Une deuxième Française se hisse en huitème de finale de Roland-Garros : c'est la jeune Fiona Ferro, 23 ans, qui a bataillé trois sets face à la Roumaine Patricia Tig.

19h41 : @famille inquiète Je ne sais pas vous aiguiller, mais je vous rappelle que les autorités ont demandé à ce qu'on réduise les communications au minimum pour que les secours puissent bénéficier d'un réseau qui marche (à peu près). Peut-être en prenant contact avec la préfecture des Alpes-Maritimes ? Une pensée pour vous en ces moments difficiles.


19h34 : Bonsoir FI. Mon beau-frère handicapé vit dans une structure spécialisée à la Brigue, village touché de la vallée de la Roya. Impossible de le joindre. Qui pouvons-nous contacter pour avoir des nouvelles ? Merci de votre aide !

19h32 : @infirmièrepropofol Non hélas, et à entendre Nicolas Franck, porte-parole du SDIS (service d'incendie et de secours) des Alpes-Maritimes, le pessimisme est de mise : "Je vous avoue que presque 24 heures après cette disparition, je suis très pessimiste, même s'il reste un espoir tant que le véhicule ou les hommes n'ont pas été retrouvés".

19h31 : Bonsoir Pierre! Est ce qu'on a des nouvelles des 2 sapeurs-pompiers disparus la nuit dernière ? Bonne soirée !!

19h30 : Frappé par la tempête Alex hier, l'arrière-pays niçois s'est réveillé ce matin dans un paysage de désolation. Alors que les secours continuent de rechercher les personnes disparues, franceinfo revient sur les 24 heures d'une catastrophe naturelle qui devrait marquer durablement les esprits des habitants de toute une région. Récit.




(NICOLAS TUCAT / AFP)

19h10 : "Nous avons eu à faire à plus de 380 interventions" depuis le début de la tempête Alex, explique sur franceinfo le lieutenant-colonel Nicolas Franck, porte-parole du SDIS (service d'incendie et de secours) des Alpes-Maritimes. "Nous avons déployé sur le terrain, entre les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes et les renforts envoyés de toute la France près de 1 000 sapeurs-pompiers."

18h29 : Vingt-deux personnes portées disparues après les intempéries qui ont balayé la France et l'Italie sont recherchées dans la zone frontalière, au passage du col de Tende, indique la Protection civile italienne. "Ce sont des personnes de nationalité italienne à l'exception d'une famille allemande, composée de quatre personnes : deux grands-parents et deux petits-enfants, mais qui portent des noms italiens", détaille une porte-parole.

18h19 : A la demande générale, le point sur l'actu (normalement, vous applaudissez devant votre smartphone ou votre ordinateur):

• Jean Castex n'a pas caché sa "vive inquiétude" sur le bilan humain du passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes. Dix personnes sont recherchées et huit autres sont portées disparues, selon le dernier pointage des pompiers.

Cinq personnes dont quatre enfants ont été tuées dans un différend familial à Noisy-le-Sec. Voilà ce que l'on sait de ce tragique fait divers.

Donald Trump "va très bien" et n'a plus de fièvre, assure son médecin, qui a donné une conférence de presse. Le président a reçu un "cocktail expérimental" de médicaments pour accélérer sa guérison.

Une deuxième Française se hisse en huitème de finale de Roland-Garros : c'est la jeune Fiona Ferro, 23 ans, qui a bataillé trois sets face à la Roumaine Patricia Tig.

18h21 : La ministre des Armées Florence Parly confirme ce que disait Jean Castex tout à l'heure, avec la mobilisation de l'armée pour venir en aide aux sinistrés.

17h14 : Le préfet Bernard Gonzalez explique les moyens aériens prépositionnés n'ont pas pu décoller hier en raison des conditions météo désastreuses, ce qui aurait pu permettre d'hélitreuiller des rescapés dans un milieu montagneux.

17h09 : "J'ai été particulièrement impressionné par ce que j'ai vu aujourd'hui. Je renouvelle ma compassion aux sinistrés et aux victimes et assure tous les habitants de ce territoire de ma volonté de déployer tous les moyens que la situation exige."

17h05 : La procédure de catastrophe naturelle a déjà été enclenchée, pour qu'elle soit déclarée mercredi prochain en Conseil des ministres, annonce Jean Castex.

17h11 : "J'ai décidé dès ce matin de déployer des forces complémentaires de l'armée : dès à présent, des hélicoptères lourds, et très rapidement un régiment du génie, ainsi que [des spécialistes] des ponts de secours pour aider à des mesures d'urgence et de reconstruction."

17h02 : "Je ne vous cache pas notre vive inquiétude sur le bilan définitif de cet épisode."

17h05 : "500 millimètres de pluie [sont tombés] en moins de dix heures, la moitié de la pluviométrie annuelle du département en 2019", souligne le Premier ministre.

17h05 : "Je suis venu exprimer la solidarité de la nation aux Alpes-Maritimes et à la partie de ce département la plus frappée par la tempête Alex."

17h01 : Jean Castex prend la parole depuis Nice, après avoir visité les villes sinistrées par le passage de la tempête Alex.

16h54 : La route panoramique qui dessert la vallée franco-italienne de la Roya est inaccessible et coupée à plusieurs endroits, soulignent nos confrères de France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur. Quant à l'accès secondaire à la vallée par le col de Brouis, il est lui aussi bloqué par un éboulement.

16h50 : Gérald Darmanin salue "la mobilisation des forces de sécurité et de secours" face à la tempête Alex et aux terribles dégâts qu'elle a provoqués.

16h00 : Selon le dernier point de situation effectué par les pompiers des Alpes-Maritimes, et dont franceinfo a eu connaissance, 10 personnes sont recherchées et huit autres sont portées disparues, après le passage de la tempête Alex. Les pompiers ont également effectué plus de 360 interventions depuis le début de cet épisode, et 261 personnes ont été mises en sécurité.

16h01 : Bonjour @Balou. Je ne peux pas être aussi affirmative que vous, mais effectivement, d'après un prévisionniste chez Météo France, les pluies extrêmement intenses qui ont frappé vendredi l'arrière-pays niçois sont un phénomène possible en France uniquement aux abords de la Méditerranée. "La mer Méditerranée est encore à 20°C, 24°C à cette époque de l'année, donc le contenu en eau de l'air est important, alors que par exemple une perturbation bretonne qui circule en automne sur une mer à 14°C ne peut jamais donner beaucoup de contenu en eau : ça ne fera pas de grosses gouttes", explique-t-il à l'AFP.

15h46 : Bonjour, j'ai lu dans certains de vos articles et vu dans certains de vos reportages l'idée que les Alpes Maritimes aurait été touchées par la tempête Alex. Ceci est faux, est une erreur : la tempête est restée coincée en Bretagne puis est descendu le long de la façade Atlantique où elle a donné de grosses rafales et de bonnes pluies. Jamais elle n'est arrivée jusqu'en PACA. Là-bas, il s'agissait d'un épisode méditérannéen "classique" renforcé malheureusement par l'influence de la tempête. Voilou, bon après-midi.

15h24 : Le nombre de disparues augmente en Italie à la suite des intempéries. Seize personnes sont portées manquantes dans la province de Cuneo où des recherches sont en cours en Italie, mais aussi côté français, de part et d'autre du col de Tende qui relie les Alpes ligures au département des Alpes maritimes, selon un communiqué de la région du Piémont. Un homme est aussi porté disparu après la chute de son véhicule dans la rivière Sesia. Au total 17 personnes sont portées disparues.

14h59 : Quels sont les contenus que vous lisez le plus en ce moment ?

• Les premières images aériennes qui montrent l'ampleur des dégâts dans les Alpes-Maritimes ;

• Notre bilan des intempéries après le passage de la tempête Alex ;

Notre article sur ce terrible fait divers qui s'est produit à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) et au cours duquel cinq personnes ont été tuées.

14h22 : Françoise habite dans le village de Rimplas, dans la vallée de la Tinée, à une dizaine de kilomètres de Saint-Martin-Vésubie fortement touché par la tempête. Son mari, bloqué à Saint-Martin-Vésubie, a passé la nuit dans sa voiture et n'a pu la joindre que ce matin. Mais il ne peut pas la rejoindre car toutes les routes autour de lui sont bloquées. Elle raconte sur franceinfo la nuit d'angoisse qu'elle vient de passer.

Un pont détruit à Saint-Martin-Vesubie après les fortes pluies et les inondations qui ont frappé notamment le département des Alpes-Maritimes, le 3 octobre 2020 (photo d\'illustration).


(VALERY HACHE / AFP)

14h15 : Voici l'essentiel de l'actualité en ce début d'après-midi :

Selon la préfecture des Alpes-Maritimes, "huit personnes avérées disparues", dont deux pompiers, ont été vues être emportées par les flots. Le Premier ministre va se rendre sur place avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Les premières images aériennes montrent l'ampleur du désastre.

Cinq personnes, dont quatre enfants, ont été tuées lors d'un différend familial dans un pavillon de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), selon le parquet de Bobigny. Trois autres adultes ont été découverts en urgence absolue, dont l'auteur présumé des faits, grièvement blessé.

Bernard Laporte a été réélu pour quatre ans de justesse à Marcoussis à la présidence de la Fédération française de rugby (FFR), devant son opposant Florian Grill.

La direction des ressources humaines de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP) envisage l'annulation des congés, notamment de la Toussaint, pour les personnels soignants, en raison de l'épidémie de Covid-19, selon une information de France Inter.

14h11 : @drab60 : Voici l'image d'un pont romain dans le Piémont en Italie avant et après le passage de la crue. Pour l'instant je ne dispose pas de telles photos pour la France, mais ce sera peut-être le cas un peu plus tard : il faut un peu de temps pour vérifier la provenance des images et les assembler.

14h10 : Merci pour vos terrifiantes infos sur la situation dans les Alpes Maritimes. Avez-vous des photos aériennes avant/après ? J'ai peur qu'elles soient encore plus terribles que ce que l'on peut voir dans vos dépêches.

14h01 : Pluies diluviennes et crues brutales ont laissé des villages coupés du monde dans les Alpes-Maritimes où des centaines de pompiers sont mobilisés pour retrouver huit personnes portées disparues. Si vous voulez donner un coup de main, d'une manière ou d'une autre, France 3 Côte d'Azur se mobilise et vous permet d'échanger pour venir en aide aux sinistrés. Rendez-vous sur leur groupe Facebook.