Alpes-Maritimes : après la tempête Alex, une lente reconstruction

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Alpes-Maritimes : la lente reconstruction des victimes après la tempête Alex
France 3
Article rédigé par
B.Delombre, J.-M.Mier, C.Napoli, S.Ripaud - France 3
France Télévisions

C'était il y a presque un an jour pour jour. Le 2 octobre, la vallée de Vésubie et celle de la Roya étaient frappées par la tempête Alex. Celle-ci a défiguré le paysage des Alpes-Maritimes.

En sillonnant la vallée de la Vésubie (Alpes-Maritimes), Patrick Clément a parfois l'impression que la tempête Alex a frappé la veille. "En fait, ça nous rappelle sans arrêt la catastrophe, confie-t-il. Les maisons écroulées, les carcasses des voitures, les bouts de ferrailles qui dépassent... Cela nous rappelle le 2 octobre l'année dernière." Cette tempête avait provoqué la mort de dix personnes et la disparition de huit autres.

Un an plus tard, le paysage reste meutri

Dans cette catastrophe, 420 bâtiments ont été détruits. Un an plus tard, des dizaines d'entre eux sont encore en ruine et les traces de la tempête sont encore visibles. Les débris du chalet de Patrick Clément, à Saint-Martin-Vésubiesont encore présents. "Ça peut partir, on a vu ce que l'on avait à voir, c'est fait", lance-t-il amèrement. Malgré ce mauvais souvenir, il garde l'espoir de faire reconstruire dans la commune de Saint-Martin-Vésubie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.