Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Séisme de 2019 en Ardèche : une carrière du cimentier Lafarge a-t-elle joué un rôle déclencheur ?

Les activités humaines sont-elles en cause dans le séisme d'une intensité exceptionnelle qui a frappé l'Ardèche en novembre 2019 ? Cette piste est sérieusement étudiée par une équipe de chercheurs. Ils s'intéressent en particulier au rôle qu'aurait pu jouer une carrière du groupe cimentier Lafarge. Un extrait de "Complément d'enquête" du 21 janvier 2021.

C'est le séisme le plus fort en intensité qu'ait connu la France métropolitaine en cinquante ans, d'une magnitude de 5 sur l'échelle de Richter. Le 11 novembre 2019, il a frappé l'Ardèche, faisant quatre blessés et des dégâts importants. Au Teil notamment, la commune la plus touchée, c'est l'inquiétude : la terre a tremblé à proximité de la centrale nucléaire de Cruas, réactivant la faille de La Rouvière. 

L'épicentre du séisme se trouve à seulement un kilomètre de la surface terrestre. Il est situé presque en dessous d'une carrière du cimentier Lafarge. Dans la communauté scientifique, une question surgit très vite : cette carrière exploitée depuis près de deux siècles a-t-elle pu déclencher le séisme ?

 "La carrière a eu, sans doute, pour effet d'avancer l'occurrence du séisme"

A Nice, une équipe de chercheurs travaille sur le sujet depuis plus d'un an. Ils ont modélisé l'évolution de la carrière depuis 1833, et calculé le volume de roche extraite. Dans leur publication, ils concluent que la carrière pourrait être la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. 

Voici leurs conclusions, que l'un de ces chercheurs expose dans "Complément d'enquête". Si "on peut conclure que cette carrière a eu un effet déclencheur de ce séisme", il ne pense pas que "les forces induites par la carrière puissent expliquer que ce séisme ait grandi jusqu'à magnitude 5". Selon lui, ce tremblement de terre aurait pu se produire, "de façon naturelle, dans 10 000 ou 20 000 ans". L'effet de la carrière aurait donc été, "sans doute, d'avancer l'occurrence du séisme".

Contactée, Lafarge n'a pas souhaité accorder d'interview à "Complément d'enquête". L'entreprise ne reconnaît pas de responsabilité dans le séisme, car d'autres experts, sollicités par le cimentier, avancent une autre hypothèse : les épisodes pluvieux qui l'ont précédé pourraient avoir joué un rôle plus important que la carrière dans son déclenchement. Depuis, pour rassurer les habitants, Lafarge a réduit la puissance de ses tirs dans la carrière.

Extrait de "Quand les hommes font trembler la terre", un reportage à voir dans "Complément d'enquête" le 21 janvier 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Complément d\'enquête. Une carrière du cimentier Lafarge a-t-elle pu déclencher le séisme qui a frappé l\'Ardèche en 2019 ?
Complément d'enquête. Une carrière du cimentier Lafarge a-t-elle pu déclencher le séisme qui a frappé l'Ardèche en 2019 ? (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)