Séisme : le relogement des sinistrés en question

Un séisme de magnitude 5,4 est survenu dans la Drôme et l'Ardèche, lundi 11 novembre. Le défi est maintenant de reloger tous les sinistrés, dont les habitations ont été fragilisées. Les précisions du journaliste Thomas Cuny, en duplex depuis Le Teil, en Ardèche.

France 3

Après le séisme survenu lundi 11 novembre dans la Drôme et l'Ardèche, les autorités doivent reloger les sinistrés. C'est le cas au Teil, en Ardèche, une commune très touchée par la secousse. "Pour la deuxième nuit consécutive, la municipalité a ouvert un gymnase pour accueillir les sinistrés, qui dormiront à nouveau, mardi soir, sur des lits de camp. Ils sont accueillis par des associations comme la Fédération nationale de protection civile", explique le journaliste Thomas Cuny, en duplex sur place.

Ils seront tous relogés avant mercredi soir

"Par ailleurs, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, a fait le déplacement sur la commune. Il est en train de rencontrer les habitants dans ce gymnase. Maintenant, il faut trouver une solution pour les gens qui ont perdu leur maison et qui ne peuvent pas rejoindre leur habitation mardi soir. La tâche s'annonce extrêmement compliquée pour la commune, qui a répertorié toute la journée les habitants qui sont concernés. Quoi qu'il se passe, tous les sinistrés seront relogés avant mercredi soir, a indiqué la préfète", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un des trois gymnases du Teil (Ardèche), lundi 11 novembre, après le séisme.
Dans un des trois gymnases du Teil (Ardèche), lundi 11 novembre, après le séisme. (JEFF PACHOUD / AFP)