Après le séisme dans l'Ardèche et la Drôme, l'évaluation des dégâts s'annonce longue

Après le séisme de lundi 11 novembre dans la Drôme et l'Ardèche, commence le long et difficile travail d'évaluation des dégâts.

FRANCE 2

Mardi 12 novembre, au Teil (Ardèche), les premiers experts techniciens du bâtiment évaluent les dégâts chez les habitants touchés par le séisme de la veille. Les habitants sont encore sous le choc et restent inquiets par la menace d'une réplique sismique. Dans le quartier le plus touché par le tremblement de terre, La Rouvière, des habitants veulent récupérer des affaires avant le passage des experts en assurance, mais les lieux ne sont pas sécurisés.

Des répliques à venir ?

L'église de la ville a également été très touchée. À l'intérieur, les dégâts visibles sont très importants, mais ce sont surtout les problèmes de structure, invisibles eux, qui préoccupent. Dans la nuit de lundi 11 à mardi 12 novembre, aucune réplique n'a été enregistrée. Dans les semaines à venir, des répliques pourraient intervenir sans que l'on ne puisse prévoir leur intensité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitations ont été endommagées après le séisme qui a touché la Drôme et l\'Ardèche, ici à Le Teil, le 12 novembre 2019. 
Des habitations ont été endommagées après le séisme qui a touché la Drôme et l'Ardèche, ici à Le Teil, le 12 novembre 2019.  (JEFF PACHOUD / AFP)