Sénégal : des techniques ancestrales permettent le retour de l'agriculture

Malgré la sécheresse, les habitants du village de Landou, au Sénégal, parviennent à développer leurs cultures. Grâce à l'aide d'une ONG et à des techniques ancestrales, l'agriculture est de retour dans le village.

FRANCE 2

Il y a encore dix ans, rien ne poussait sur ces terres. La sécheresse des années 1970 avait rendu toute agriculture impossible sur ces terres devenues désertiques du Sénégal. Mais avec l'aide d'une ONG, depuis 13 ans, les habitants ont mis en place un système de terrassement pour retenir l'eau lors de la saison des pluies. "Aujourd'hui, l'eau circule bien, ça m'aide dans mon travail", explique Djibril Dione, agriculteur. Le village de Landou s'adapte désormais aux caprices du climat.

114 hectares réensemencés

La construction de barrages de pierres en amont du village, des trous, creusés à proximité des champs, pour retenir l'eau quand il pleut et lui permettre de s'infiltrer dans le sol, voilà ce qui a changé la vie des habitants de Landou. "Ici, on vit de l'agriculture. Avant, l'eau ruisselait jusque dans les hameaux voisins. Maintenant, elle reste", détaille Mariama Ciss, une habitante. 114 hectares de terres ont été réensemencés, grâce à des techniques ancestrales qui étaient finalement déjà utilisées il y a bien longtemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Malgré la sécheresse, les habitants du village de Landou, au Sénégal, parviennent à développer leurs cultures. Grâce à l\'aide d\'une ONG et à des techniques ancestrales, l\'agriculture est de retour dans le village.
Malgré la sécheresse, les habitants du village de Landou, au Sénégal, parviennent à développer leurs cultures. Grâce à l'aide d'une ONG et à des techniques ancestrales, l'agriculture est de retour dans le village. (FRANCE 2)