Sécheresse : le transport fluvial au ralenti

Publié
Sécheresse : le transport fluvial au ralenti
franceinfo
Article rédigé par
F. Campisi, L. Molita, S. Gravelaine - franceinfo
France Télévisions

La sécheresse complique le transport fluvial. Le niveau très bas du Rhin, premier concerné, complique la navigation et contraint les transporteurs à réduire le volume des marchandises dans leurs embarcations.

Le Rhin traverse six pays sur plus de 1 200 kilomètres. C’est le premier axe de transport fluvial d’Europe, mais aujourd’hui, il est presque à sec. Au nord de Strasbourg (Bas-Rhin), les berges sont à nu. Des plages de galets remplacent les eaux. Le niveau du Rhin est moins important : 550 mètres cube de débit, c’est deux fois moins qu’en temps normal.

La navigation compliquée

Aucune pluie n’est attendue dans les prochaines semaines. Pour les transporteurs fluviaux, la navigation devient difficile. Alors, pour ne pas toucher le fond du fleuve, les embarcations transportent trois fois moins de marchandises que d’habitude. "Normalement, on charge à 2,80 mètres sur le Rhin. Aujourd’hui, on est 1 mètre plus bas. Donc on est ici, à 1,70 mètre", explique Jean-Baptiste Castelain, capitaine propriétaire du Milanko. Pour continuer à livrer les marchandises, il faut donc multiplier les bateaux, mais cela a un coût.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.