Sécheresse : "L'immense partie du réseau navigable fonctionne" malgré 620 kilomètres de voies fermées

Les 620 kilomètres de voies fermées à la navigation constitue "moins de 10% du réseau navigable en France", relativise la responsable de la communication de Voie navigables de France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La lit de la Loire asséché au niveau du pont de Langeais, le 8 août 2022. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

"Une centaine de kilomètres supplémentaires" du réseau de voies navigables ont été fermés depuis le début du mois d'août en raison de la sécheresse, indique la responsable de la communication de Voie navigables de France Cécile Avézard mercredi 10 août sur franceinfo. Le total monte par conséquent à 620 km de voies fermés à la navigation, toutefois "l'immense partie du réseau fonctionne", puisque "les 620 kilomètres qui sont fermés représentent moins de 10% du réseau navigable en France", explique la spécialiste.

"Ce sont toujours les mêmes zones géographiques qui sont touchées", résume Cécile Avézard qui liste "le nord-est de la France avec le canal de la Meuse, le canal de la Marne au Rhin, le canal des Vosges, une petite partie également du canal de Bourgogne et puis (…) une partie de la Moselle canalisée, ainsi qu'une partie du canal des Ardennes". 

"Ce sont pour l'immense majorité des canaux qui sont touchés, c'est-à-dire pas des rivières ou fleuves naturels, mais des canaux qui sont alimentés artificiellement, que nous n'arrivons plus à remplir de façon satisfaisante." 

Cécile Avézard, responsable de la communication de Voie navigables de France

à franceinfo

La directrice territoriale du réseau Rhône-Saône assure que "ce n'est pas inédit : Cela fait quelques années que nous avons dû avoir recours à ce type de fermetures sur à peu près les mêmes types de canaux", puisque les systèmes d'alimentation des canaux du Nord-Est sont "particulièrement fragiles en période de sécheresse", selon elle.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.