Sécheresse : des agriculteurs réclament de nouveaux barrages pour retenir l'eau

83 départements français sont concernés par des restrictions d'eau. Parmi eux, le Tarn, où l'idée d'un barrage refait surface.

FRANCE 2

Pour lutter contre le manque d'eau, des agriculteurs réclament la construction de nouveaux barrages. C'est le cas notamment sur la rivière Tescou (Tarn), le site où devait se construire le barrage de Sivens. Le projet a finalement été abandonné après de violentes mobilisations et la mort d'un manifestant. À cause de la sécheresse, le maraîcher Jean-Louis Marty, ne peut plus puiser dans le Tescou. Sans un nouveau projet de barrage pour faire des réserves, la vallée est selon lui condamnée à perdre ses agriculteurs.

L'alternative des eaux pluviales

Mais selon les associations environnementales, ces barrages ont tendance à assécher chroniquement les zones situées à l'aval des rivières. L'été, 70% des l'eau prélevée dans la nature est utilisée pour l'agriculture. Autre alternative : le stockage des eaux pluviales pour l'instant très peu utilisées en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le sol craquelé à cause de la sécheresse dans le Calvados, le 23 juillet 2019.
Le sol craquelé à cause de la sécheresse dans le Calvados, le 23 juillet 2019. (GILLES TARGAT / AFP)