Maisons fissurées : "800 à 1 000 maisons et 139 communes touchées" dans la Sarthe, selon une association

Le nord et l'est de la Sarthe sont concernés, notamment là où les sols argileux sont particulièrement réactifs aux variations climatiques.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La façade d'une maison fissurée à Orléans. (Illustration) (ALBAN GOURGOUSSE / MAXPPP)

"Il y a 800 à 1 000 maisons et 139 communes touchées dans le département" en raison des épisodes de sécheresse, a indiqué lundi 21 novembre sur franceinfo Xavier Jamois, maire de Dollon, dans la Sarthe, président de l’Association des communes sarthoises pour les maisons fissurées.

>> Maisons fissurées : un coût entre 1,9 et 2,8 milliards d'euros à cause de la sécheresse de 2022

Le phénomène a débuté en 2018 dans le département, a-t-il expliqué. Les sols argileux sont particulièrement réactifs aux variations climatiques. Le nord et l'est de la Sarthe sont concernés. Les dégâts sur les bâtiments dûs aux épisodes de sécheresse en France en 2022 devraient coûter entre 1,9 et 2,8 milliards d'euros contre 1,6 à 2,4 milliards précédemment, selon la fédération France Assureurs.

"Cela commence par des fissures sur l'ensemble de la maison à l'extérieur, mais également à l'intérieur. Au fur et à mesure du temps, des années et l'évolution du climat, les fissures s'agrandissent."

Xavier Jamois

à franceinfo

Parfois, "les maires sont obligés de mettre un arrêté de péril" sur certaines habitations.

La règlementation n'est plus adaptée

Cinquante-huit départements sont prêts à rejoindre l'association sarthoise dans tout le territoire national. Xavier Jamois "aimerait être beaucoup plus entendu" par les pouvoirs publics. "Il faudrait déjà bouger la circulaire de 2019" sur l'état de catastrophe naturelle "qui n'est pas du tout adaptée", selon lui. Trente-trois communes touchées par le phénomène ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. "On compte sur les parlementaires pour nous aider. Ils sont avec nous", a-t-il souligné.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.