Climat : et vous, que faites-vous ?

Ils étaient plusieurs milliers en France, mais aussi à Montréal (Canada), à Genève (Suisse), à Montevideo (Uruguay). Tous rassemblés autour d'une même interrogation : comment, chaque citoyen, peut tenter d'atténuer les dangers encourus par la planète ?

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une marche pour la planète. À Paris, près de 15 000 personnes se sont mobilisées samedi 13 octobre, contre le réchauffement climatique. Dans 80 villes de France, elles sont venues dire leur inquiétude et partager leurs petits gestes du quotidien. Grégory Lepoutre, l'un des marcheurs, n'utilise plus d'emballages. Bannis en France, les sacs en plastique sont encore 500 milliards produits chaque année, dont une partie atterrit dans nos océans. Pour contenir la pollution, Jean Delbecque a fait le choix d'utiliser des transports écologiques. "Je me déplace essentiellement en vélo", explique un autre marcheur.

"J'ai une réserve d'eau à pluie"

En France, les transports représentent près de la moitié des émissions de gaz carboniques. Ils participent à l'effet de serre, et donc à la fonte des glaces et à la montée des océans. L'eau est le combat quotidien de Cécile Bordeyne. "Je ne laisse pas couler le robinet quand je me brosse les dents, des choses toutes simples, j'ai une réserve d'eau à pluie pour que l'eau des toilettes ça soit l'eau de pluie", raconte-t-elle. Un message lancé également aux politiques. C'est la deuxième vague de manifestations depuis un mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants tiennent des pancartes lors de la marche pour le climat, le 13 octobre 2018 à Marseille.
Des manifestants tiennent des pancartes lors de la marche pour le climat, le 13 octobre 2018 à Marseille. (GERARD JULIEN / AFP)