Canicule et sécheresse augmentent les risques d'incendie

Les forêts ne sont pas les seules à être concernées par les incendies liés à la sécheresse et aux fortes chaleurs. Les champs en sont aussi victimes.

FRANCE 3

Ces derniers jours, plusieurs feux ce sont déclenchés dans des champs de céréales. Dans la commune de Boutervilliers (Essonne) 15 ha de terre ont brûlé mardi 23 juillet. De retour dans son champ mercredi, Julie Girard a dû abandonner ses cultures en pleine moisson. "On a vu les flammes dans le champ au loin", raconte l'agriculturice.

"Chaque été on a la crainte de voir un départ de feu"

Attisées par le vent, les flammes ont "sauté" au-dessus de la chaussée et ont brûlé ses terres. Au total, 150 pompiers ont été mobilisés pour venir à bout de l'incendie. "Chaque été on a la crainte de voir un départ de feu. C'est le travail d'une année qui part en fumée, c'est une partie de notre salaire", commente Julie Girard. Cet incendie est sans doute ce que l'on appelle un feu de moisson. C'est le passage des engins agricoles qui provoque le départ des flammes. Depuis lundi, partout en France, des feux de ce type se déclenchent. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'arrosage d\'un champ à Valence, dans la Drôme, le 16 juillet 2019.
L'arrosage d'un champ à Valence, dans la Drôme, le 16 juillet 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)