VIDEO. La pollution aux particules fines frappe le Nord-Pas-de-Calais

La circulation des voitures et des camions, ainsi que l'industrie de la région, sont les plus principaux responsables de ces émissions de particules fines, qui stagnent en raison des conditions météorologiques.

MARIANNE MAS et DOMINIQUE MASSE - FRANCE 2 LILLE

La pollution aux particules fines frappe la partie nord de la France, particulièrement la région Nord-Pas-de-Calais, depuis mercredi 8 avril. Les patients qui se présentent chez le médecins à Lille (Nord) se plaignent de gênes respiratoires depuis plusieurs jours, sans se rendre compte tout de suite que leurs symptômes sont probablement liés à cette pollution.

"Un effet d'accumulation et très peu de vent"

"Le matin, on se sent facilement oppressé, même le visage, on a l'impression qu'il gonfle", confie une patiente rencontrée par France 2 chez son pneumologue lillois. La circulation et l'industrie de la région sont les plus gros responsables de l'émission de ces particules fines. Céline Derosiaux de la Fédération des Associations de surveillance de la qualité de l'air (ATMO) confirme que les conditions météorologiques ne sont non plus favorables à la dispersion de la pollution, en raison d'un "effet d'accumulation" et du "manque de vent".

Le JT
Les autres sujets du JT
Alerte aux particules fines dans le nord de la France, à Lille, le 18 mars 2015.
Alerte aux particules fines dans le nord de la France, à Lille, le 18 mars 2015. ( MAXPPP)