Pollution : le Finistère et les Côtes-d'Armor rétrogradés en alerte orange

L'alerte rouge pollution vient d’être levée dans les Côtes-d'Armor et le Finistère. Durant le week-end, le nord-ouest de l'Hexagone a été particulièrement touché par les particules fines.

FRANCE 2

Depuis six jours, la Bretagne respire mal. Jusqu'à mardi 23 avril au matin, le Finistère et les Côtes-d'Armor étaient encore en alerte rouge à cause des particules fines présentes dans l'air. "Ils passent en alerte orange, ça veut quand même dire que la qualité de l'air est clairement mauvaise", indique le journaliste Pacôme Le Mat, depuis Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor.

L'absence de vent en cause

La météo clémente est la principale cause de cette pollution. L'absence de vent et de pluie permet aux particules fines de rester statiques sur les agglomérations. De leur côté, les autorités déconseillent les activités physiques en extérieur et demandent aux automobilistes de réduire leur vitesse de 20km/h, "notamment sur les voies express autour des agglomérations bretonnes", conclut Pacôme Le Mat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Réduction de vitesse suite à un pic de pollution aux particules fines, le 27 février 2019, à Englos, près de Lille. 
Réduction de vitesse suite à un pic de pollution aux particules fines, le 27 février 2019, à Englos, près de Lille.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)