Pollution : la Bretagne sous les particules fines pour le lundi de Pâques

Il n'y a pas que Paris qui est polluée. En Bretagne, les particules fines étaient également au rendez-vous lundi 22 avril. 

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Si le lundi de Pâques était ensoleillé, en Bretagne, l'air n'en était pas moins pollué. Les promeneurs venus respirer en bord de mer ont ainsi également pu faire le plein... de particules fines. Sur place, les personnes rencontrées par France 2 avaient toutefois du mal à y croire. "Je suis très étonnée d'entendre dire qu'on est pollué", a notamment confié une femme.

Mais d'où vient la pollution ?

Et pourtant, les concentrations de particules fines vont encore augmenter dans les prochaines 24 heures, pour les Côtes-d'Armor et le Finistère. Ce type de pollution est par ailleurs loin d'être exceptionnel en Bretagne. Une dizaine de jours par an, la qualité de l'air diminue en ville, mais aussi à la campagne, avec la conjonction de plusieurs facteurs : des vents qui amènent des pollutions urbaines et industrielles du nord de l'Europe, une pollution agricole locale et les transports. Conséquence, les limitations de vitesse devraient être reconduites. Mardi soir, l'arrivée d'une perturbation sur l'Ouest devrait néanmoins marquer la fin de cet épisode de pollution aux particules fines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les enfants sont particulièrement exposés aux pollutions aux particules fines .(illustration)
Les enfants sont particulièrement exposés aux pollutions aux particules fines .(illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)