Un pic de pollution touche l'Ile-de-France

Airparif annonce un épisode de pollution aux particules fines sur Paris et la région parisienne.

La tour Eiffel disparaît dans le ciel pollué de Paris, le 18 mars 2015.
La tour Eiffel disparaît dans le ciel pollué de Paris, le 18 mars 2015. (FRANCK FIFE / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les Parisiens et les banlieusards risquent de tousser un peu plus que d'habitude. Airparif annonce un épisode de pollution aux particules fines sur Paris et la région parisienne, mardi 13 octobre. Pour le réseau qui surveille la qualité de l'air en Ile-de-France, le seuil d'alerte en rouge n'est pas atteint, mais le niveau d'information en orange, lui, l'est.

L'indice de pollution au PM10 était de 68/100, lundi, et devrait atteindre 77/100, mardi, selon Airparif. Ces particules PM10 qui polluent l'air francilien sont celles émises par le trafic routier, les rejets industriels, la combustion des ordures, et dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres. 

Stationnement gratuit mais pas de circulation alternée

Afin de limiter le trafic automobile dans Paris et sa région, la mairie de Paris a annoncé la gratuité du stationnement résidentiel.

Les écologistes, à l'instar de la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, réclament, eux, la mise en place de la circulation alternée pour réduire encore plus l'impact de la pollution automobile.