Montpellier instaure la gratuité des transports le week-end

C’est l’une des premières grandes métropoles à passer le cap. Les transports sont désormais gratuits le samedi et le dimanche pour les Montpelliérains.

A Montpellier (Hérault), 40% des émissions de CO2 sont causées par les transports. Le nouveau maire socialiste de la ville a décidé de s’attaquer au coeur du problème en instaurant la gratuité des bus et des tramways le week-end. Michaël Delafosse explique vouloir "répondre aux enjeux du climat, de l’air, du pouvoir d’achat des Montpelliérains et Montpelliéraines et du dynamisme économique du commerce de centre-ville". Plus de 8000 demandes ont déjà été effectuées. "C’est beaucoup plus confortable, ça me permet de sortir plus souvent et de profiter vraiment de la ville", explique une jeune habitante de la ville. 

Pas de hausse des impôts 

L'opération a un coût : 5,6 millions par an pour la collectivité. Alors, cetains s'inquiètent d'une hausse des impôts. Qu'ils se rassurent, le maire ne souhaite pas toucher à la fiscalité des ménages. Cette gratuité, c'est "5% des frais du fonctionnement de la Métropole" rappelle Michaël Delafosse, qui assure avoir fait "un choix budgétaire". Prochaine étape : la gratuité pour les moins de 26 ans et les plus de 65 ans, tous les jours, et d'ici 3 ans pour tous les habitants de la ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passagers attendent un tramway en respectant les marquages au sol permettant une distanciation d\'un mètre, à Nice, le 11 mai 2020.
Des passagers attendent un tramway en respectant les marquages au sol permettant une distanciation d'un mètre, à Nice, le 11 mai 2020. (VALERY HACHE / AFP)