Vignette anti-pollution : comment ça marche ?

À partir de lundi, la vignette anti-pollution sera obligatoire dans Paris. Explications.

Cette vidéo n'est plus disponible

Les contrôles routiers risquent de se faire plus fréquents dans les prochains jours. Les policiers scrutent les pare-brises des automobilistes à la recherche des pastilles qui rentrent en vigueur dans quelques jours, la vignette Crit'Air. En cas de pic de pollution, les restrictions de circulation ne se feront donc plus sur le dernier chiffre de la plaque d'immatriculation, mais sur le niveau de pollution du véhicule indiqué par la couleur de la pastille.

De 68 à 135 euros

Du vert pour les véhicules sans émission au gris pour les véhicules diesel les plus polluants. "Dans Paris intra-muros, à partir de lundi, la vignette est obligatoire pour circuler de 8 heures à 20 heures et en semaine", explique Françoise Hardy, sous-directrice régionale de la Sécurité Routière. À partir du 16 janvier, l'absence d'une vignette Crit'Air sur un véhicule sera punie d'une amende, allant de 68 à 135 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les vignettes correspondent à différents niveaux de pollution des voitures.
Les vignettes correspondent à différents niveaux de pollution des voitures. (JEAN-FRANCOIS FREY / MAXPPP)