Circulation différenciée : des restrictions pas toujours respectées

Jeudi 27 juin, Strasbourg (Bas-Rhin) passera à la circulation différenciée. Les véhicules avec les vignettes Crit'Air 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler. C'était déjà le cas mercredi 26 juin à Paris et à Lyon (Rhône).

FRANCE 2

Mercredi 26 juin, les automobilistes ont dû se plier à des contrôles de police aux entrées de Paris. Seuls les véhicules avec la vignette Crit'Air 0, 1 et 2 avaient le droit de circuler. Mais tout le monde n'a pas respecté la règle et certains ont roulé malgré l'interdiction. L'amende se veut dissuasive : 68 euros pour les voitures et 135 euros pour les camions. L'enjeu est de réduire la pollution à l'ozone. À Paris et sa banlieue, la circulation différenciée permet de supprimer 24% de véhicules polluants, ce qui fait baisser de moitié les émissions de dioxyde d'azote.

Des automobilistes ont préféré enfreindre l'interdiction

Un marchand de vêtements a respecté à la lettre l'interdiction. Son camion, trop vieux, n'avait pas le droit de rouler, alors il l'a laissé sur le trottoir la nuit précédant la mesure. "Je suis venue dans la nuit, j'ai déposé mon camion, j'ai pris le métro et je suis revenu ce matin en métro", explique le commerçant. Un boulanger a lui enfreint les règles. Il est venu avec son camion, qui n'avait pourtant pas le droit de circuler. 

Le JT
Les autres sujets du JT
9 décembre 2016, jour de circulation alternée à Paris.
9 décembre 2016, jour de circulation alternée à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)