INFO FRANCEINFO. Pics de pollution à Paris : la circulation différenciée sera désormais déclenchée automatiquement, davantage de véhicules interdits de rouler

Il n'y aura plus besoin d'attendre une décision de la préfecture pour ordonner la circulation différenciée.

Des embouteillages sur une voie rapide en Île-de-France (illustration).
Des embouteillages sur une voie rapide en Île-de-France (illustration). (VINCENT ISORE / MAXPPP)

La circulation différenciée à Paris va connaitre deux modifications importantes face aux pics de pollution, a appris franceinfo auprès du ministère de la Transition écologique, qui doit l'annoncer publiquement lundi 24 juin dans l'après-midi.

La circulation différenciée sera déclenchée automatiquement quand le seuil d'alerte à la pollution aux particules fines sera atteint, promet le ministère. C'est-à-dire quand Airparif observe une concentration de particules fines dans l'atmosphère de 80 micro-grammes par mètre cube d'air pendant 24 heures, ou bien de plus de 50 micro-grammes pendant 48 heures. Jusqu'ici, une fois le seuil atteint, il fallait attendre une décision de la préfecture pour ordonner la circulation différenciée. Donc maintenant, quand le seuil d'alerte est atteint, la circulation différenciée est mise en place automatiquement.

Seules les vignettes Crit'Air de 0 à 2 pourront circuler

La deuxième modification porte sur les vignettes Crit'Air. Seuls les véhicules ayant une vignette numérotée de 0 à 2 pourront rouler en cas de circulation différenciée. Jusqu'ici les véhicules ayant une vignette numérotée de 0 à 3 pouvaient circuler (0 pour les moins polluantes, 5 pour les plus polluantes).

Lundi matin, François de Rugy, le ministre de la Transition énergétique avait promis un "nouveau dispositif" pour les véhicules polluants avec un déclenchement "beaucoup plus rapide" de la circulation différenciée.