Circulation alternée : vous ne pouvez pas prendre le volant, sauf si...

Commercial, livreur, journaliste, conducteur d'un véhicule de chantier... Non tout le monde n'a pas à se soucier de la circulation alternée.

Des bouchons à l\'heure de pointe sur une avenue de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) qui mène à l\'Arc de Triomphe, jeudi 13 mars 2014. 
Des bouchons à l'heure de pointe sur une avenue de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) qui mène à l'Arc de Triomphe, jeudi 13 mars 2014.  (CHARLES PLATIAU / REUTERS )
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Si nécessaire, la mesure sera prolongée demain [mardi]." Devant la préfecture de police de Paris, Jean-Marc Ayrault a prévenu que le principe de circulation alternée, décidé pour tenter de mettre un terme au pic de pollution aux particules fines, pourrait être prolongé si nécessaire : "Elle a en tout cas été prise pour deux jours en espérant que cet effort qui est fait et qui est accepté va permettre de faire descendre le niveau de pollution, c'est l'intérêt général."

Si la mesure venait à se poursuivre, les véhicules portant un numéro d'immatriculation pair seraient cette fois autorisés à circuler dans Paris et sa petite couronne, après les "impairs" lundi. Mais certains automobilistes n'ont même pas à se poser la question.

Si je transporte deux passagers ? 

Feu vert. Les voitures avec au moins trois personnes à leur bord, quel que soit leur numéro d'immatriculation, pourront circuler sans craindre une contravention de 22 euros. L'idée : encourager le co-voiturage. Le site de la préfecture de Paris ne mentionne aucune restriction concernant l'âge des passagers à bord. Vous pouvez donc transporter deux collègues, mais aussi des enfants.

Si je conduis une voiture hybride ?

Feu vert. Les conducteurs de voitures électriques et hybrides, eux, peuvent circuler dans les rues de la capitale, y compris s'ils sont seuls. Même chose pour les véhicules au gaz de pétrole liquéfié (GPL) ou au gaz naturel (GNV), poursuit le portail service-public.fr.

Concrètement, tous les véhicules légers (voitures, scooters et motos) à pot non catalysé sont quant à eux soumis à restriction. 

Si je suis livreur ? 

Feu rouge pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes : eux doivent respecter la circulation alternée.

Feu vert pour... tous les autres. Les camions frigorifiques pourront prendre la route indépendamment de leur numéro d'immatriculation. Tout comme les véhicules utilitaires légers (camionnettes). "Il faut rappeler que la circulation alternée vise à permettre à chacun de faire un 'geste citoyen' pour lutter contre la pollution. Il ne s’agit pas de paralyser l’activité économique indispensable à la vie quotidienne", souligne la préfecture.

Les véhicules en charge de l'approvisionnement des populations (approvisionnement de marchés, de commerces d'alimentation, de cafés et restaurants, livraisons de denrées périssables, camions-citernes...) bénéficient également d'une dérogation préfectorale, et peuvent donc circuler quoi qu'il arrive. 

Si je suis commercial, journaliste, prof d'auto-école, etc. ? 

Feu vert s'il vous est impossible de pratiquer votre activité sans véhicule. La préfecture accorde sa dérogation (consultez la liste ici) aux "véhicules dont l'usage est strictement indispensable à l’exercice d'une activité professionnelle et aisément identifiable (transports en commun, taxis, véhicules de presse, autocars de tourisme, transports scolaires, véhicules transportant des matériaux destinés aux chantiers…)", énumère-t-elle sur son site.

Ainsi, les agents commerciaux salariés, les journalistes titulaires de la carte de presse, les déménageurs ou encore les corbillards ne sont pas tenus de respecter la circulation alternée. Les taxis (mais aussi tous les véhicules de tourisme avec chauffeurs, les VTC) ne sont pas non plus soumis à la circulation alternée. 

Si je suis handicapé ? 

Feu vert. Les véhicules d'urgence, comme les pompiers et les ambulances, peuvent bien entendu circuler quel que soit leur numéro de plaque : "A noter que les véhicules des grands invalides de guerre (GIG) et grands invalides civils (GIC) ou conduits ou transportant des handicapés ou des personnes à mobilité réduite bénéficient de cette même dérogation", précise la préfecture.

Quid des cas d'urgence ? Si vous êtes amené à transporter une personne vous-même, en raison d'une urgence médicale, la préfecture rappelle que les policiers "ont reçu des instructions pour faire preuve de discernement et de bon sens".

Si je conduis une voiture de location ? 

Feu rouge. Vous devez respecter la circulation alternée.

Feu orange. Que faire alors si deviez restituer votre véhicule lundi alors que ce dernier porte une plaque d'immatriculation paire ? "Dans votre situation des consignes de discernement ont été données aux services de police pour permettre cette restitution, dont le caractère impératif devra être justifié. Il en serait de même pour une personne ayant loué un véhicule pour un déplacement à l’extérieur du périmètre de la circulation alternée", précise la préfecture.

Feu vert. Si votre véhicule léger est immatriculé à l'étranger, vous pourrez circuler sans problème, précise le site de la préfecture de Paris.