Cet article date de plus de huit ans.

Circulation alternée lundi : qui ? où ? quand ?

La circulation alternée est mise en place à partir de lundi matin 5h30 à Paris et dans la petite couronne, pour lutter contre le seuil maximal de pollution aux particules fines. Qui est concerné ? Où ? Quand ? Toutes les précisions.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Face aux prévisions d'une nouvelle augmentation de la pollution aux particules fines en début de semaine, le gouvernement a décidé samedi la mise en place de la circulation alternée à partir de lundi 5h30. Pour compenser, les transports en commun resteront gratuits.

Qu'est-ce que c'est ? 

La circulation alternée consiste à faire circuler les voitures un jour sur deux, en fonction des derniers numéros de leurs plaques d'immatriculation (pairs ou impairs). "Lundi nous serons le 17, c'est un jour impair, donc les plaques impaires pourront rouler ", indique le ministre de l'Ecologie. Pour les anciennes plaques c'est le premier groupe de chiffres qui compte, pour les nouvelles plaques l'unique chiffre du milieu.

Quelles zones sont concernées ?

La circulation alternée concerne Paris et 22 communes de sa petite couronne définies par arrêté préfectoral.  

► Hauts-de-Seine (92) : Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine,  Levallois-Perret et Clichy.

► Seine-Saint-Denis (93)  : Saint-Ouen, Pantin, Le Pré Saint Gervais, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Aubervilliers et Saint-Denis.

► Val-de-Marne (94) : Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont,  Ivry-sur­ Seine, Le Kremlin-Bicêtre  et Gentilly.

Quels véhicules sont concernés ?

Tous les véhicules immatriculés, y compris les deux roues. Tous les poids lourds seront interdits, à l'exception des véhicules d'urgence (pompiers, ambulances...) et les camions frigorifiques. La liste de toutes les dérogations (voitures hybrides, éléctriques, taxis) sur le site de la préfecture

Exception pour le co-voiturage ?

Le gouvernement précise que cette mesure ne s'appliquera pas si il y a au moins trois personnes dans une voiture : "c'est une incitation au co-voiturage ".

Mardi aussi ?

Le gouvernement précisera lundi si le mécanisme est confirmé pour la journée de mardi, donc cette fois pour les plaques d'immatriculation aux numéros pairs. "Les prévisions en la matière sont beaucoup plus changeantes que la météo", a indiqué samedi le ministre de l'Ecologie, "il faut donc nous adapter en permanence".

Que risque-t-on ?

L'amende en cas d'infraction s'élèvera à 22 euros.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.