À Paris, la circulation alternée va être mise en place

À cause d'un épisode de pollution aux particules fines, la circulation alternée va être mise en place dès le lundi 23 mars à Paris et dans 22 communes limitrophes.

France 3

Dès le lundi 23 mars, la circulation alternée sera mise en place dans la capitale. La mesure prise après l'épisode de pollution aux particules fines est aussi étendue à 22 communes voisines. Le dispositif prendra effet dès 5h30 du matin et il permettra aux voitures avec des numéros d'immatriculation impairs de circuler.
Chez les automobilistes, la mesure ne fait pas l'unanimité: "On a besoin de la voiture pour travailler et il n'est pas question d'avoir une conduite alternée. Quand on habite la banlieue parisienne, les transports en commun ne sont pas adéquats", explique une automobiliste contrariée. 

Des véhicules échappent à la mesure

Demain, les véhicules qui ne respecteront pas la règle s'exposeront à une amende de 22 euros si elle est réglée immédiatement et 35 euros ensuite. Mais certains ne risquent rien. C'est le cas des véhicules dits propres, hybrides ou électriques, qui auront le droit de rouler, mais aussi des voitures transportant au moins 3 personnes, celles des services publics ou encore des journalistes, représentants de commerce, comme les camions alimentaires, chauffeurs de taxis, auto-écoles ou autocars. Pour faciliter les déplacements, les transports en commun en Île-de-France seront gratuits.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Arc de Triomphe perdu dans la brume de pollution qui flotte au-dessus de Paris, le 20 mars 2015.
L'Arc de Triomphe perdu dans la brume de pollution qui flotte au-dessus de Paris, le 20 mars 2015. ( MAXPPP)