Canicule : les conséquences de la hausse des températures sur la pollution

Autre conséquence de la chaleur : la pollution. Les préfets des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et du Var ont alerté la procédure d'alerte à la pollution à l'ozone. Prévention mais aussi contrôles de vitesse renforcés, ce sont les mesures mises en place. À Paris, la vitesse doit être réduite de 20 kilomètres par heure.  

France 3

Elles sont invisibles et pourtant extrêmement nocives. En suspension dans l'atmosphère, les particules fines inférieures à 2,5 microns (PM 2,5) issues majoritairement des moteurs diesel sont une préoccupation de santé publique. Jusqu'à présent, les détecteurs classiques de pollution ne prenaient pas en compte les particules en dessous de 10 microns.

48 000 décès causés par les particules fines en France

Ce petit boîtier bleu, le Pollutrack, va changer notre perception sur la pollution. Mis en place par la mairie de Paris sur les véhicules de service d'Enedis, il permet de détecter ces particules invisibles. Objectif : faire un comparatif rue par rue pour faire des recommandations de circulation pour les femmes enceintes, les enfants ou tous les sportifs, bref les gens exposés. Bientôt, il existera une cartographie de la capitale permettra de situer précisément les sources d'émission de ces particules : les PM 2,5. Ces particules ont de réels effets dans le développement de pathologies. En un an en France, les particules fines ont causé le décès de 48 000 personnes. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Douze millions de Français sont exposés aux particules fines, nocives pour la santé et rejetées notamment par les moteurs diesel.
Douze millions de Français sont exposés aux particules fines, nocives pour la santé et rejetées notamment par les moteurs diesel. (ON)