Cet article date de plus de sept ans.

Alerte maximum aux particules fines en Ile-de-France et dans de nombreuses régions

Le seuil d'alerte maximum à la pollution est déclenché en Ile-de-France, mercredi 12 mars.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La pollution apparaît clairement du haut des toits de Paris, le 11 mars 2014.  (PATRICK KOVARIK / AFP)

Le seuil d'alerte maximum à la pollution aux particules fines est déclenché en Ile-de-France, mercredi 12 mars. C'est la deuxième journée consécutive à un tel niveau, annonce l'agence régionale de surveillance de la qualité de l'air, Airparif. Le niveau d'alerte est déclenché à partir d'une concentration de PM10 de 80 microgrammes de particules par mètre cube d'air. Elle est de 85 mercredi en Ile-de-France.

Le seuil d'alerte maximum à la pollution aux particules est déclenché en Ile-de-France, mercredi 12 mars. (AIRPARIF)

L'épisode actuel de pollution aux PM10 (particules dont le diamètre est inférieur à 10 microns) est favorisé par des conditions anticycloniques et des nuits froides suivies de journées bien plus chaudes. En effet, quand le sol se refroidit, les polluants se retrouvent piégés sous un effet de couvercle d'air chaud. 

Le nord et l'est de la France également touchés 

En dehors de Paris, de nombreuses autres régions sont touchées par cet épisode. Le niveau d'alerte est déclenché dans le Nord-Pas-de-Calais, en Picardie, dans la Marne et les Ardennes, en Ile-de-France, dans le Calvados et la Manche, la majorité de la région Centre (Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et Loiret), le bassin lyonnais et le nord de l'Isère.

Le niveau d'information, à partir d'une concentration de 50 microgrammes, est lui déclenché dans nombre d'autres régions, comme la Bretagne et les Pays de Loire, une partie de la Bourgogne, la Lorraine et l'Alsace, et une partie de Rhône-Alpes.

Il peut être utile de consulter le site de son agence régionale ou celui de la Fédération des associations de surveillance de la qualité de l'air.

Plusieurs ONG ont déposé une plainte au pénal contre X pour mise en danger de la vie d'autrui, mardi. Francetv info a dressé la liste des griefs adressés aux principaux responsables de cette pollution.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.