Violents orages en Auvergne-Rhône-Alpes : "Evidemment, l'Etat déclarera l'état de catastrophe naturelle", annonce le ministre de l'Agriculture

"Le zonage est en cours. Il devrait être fait dans les 48 heures", précise à franceinfo le cabinet de Didier Guillaume.

Inondations à Saint-Etienne (Rhône-Alpes) après de violents orages, le 15 juin 2019. 
Inondations à Saint-Etienne (Rhône-Alpes) après de violents orages, le 15 juin 2019.  (MAXPPP)

L'état de catastrophe naturelle va être déclaré, a annoncé sur BFMTV, dimanche 16 juin, Didier Guillaume. "Evidemment, l'Etat déclarera l'état de catastrophe naturelle", a assuré le ministre de l'Agriculture, après les violents orages qui ont notamment fait des dégâts dans la Drôme. "C'est catastrophique, j'ai rarement vu des épisodes comme celui-ci, la situation est vraiment dramatique. En termes agricoles, la Drôme et l'Isère sont les départements les plus touchés", a précisé le ministre.

L'Etat sera au rendez-vous, comme il l'a toujours été. L'état de catastrophe naturelle sera pris dans les deux jours qui viennent.Didier Guillaumeà BFMTV

"Le zonage est en cours. Il devrait être fait dans les 48 heures", précise à franceinfo le cabinet du ministre. Mais le ministère encourage les particuliers à ne pas attendre cette définition de la zone concernée. "En attendant, il faut que les gens fassent leur première déclaration auprès de leur assurance, ils ont cinq jours pour le faire." 

Sur la commune de Romans-sur-Isère, des agriculteurs et des particuliers ont été particulièrement touchés par ce phénomène météorologique. "C'était apocalyptique", a raconté sur franceinfo Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans-sur-Isère. Le phénomène orageux n'a duré qu'une quinzaine de minutes, mais il s'est révélé très puissant. "C'était d'une violence inouïe, accompagnée de vents et de grêlons de la taille de balles de tennis, qui arrivaient avec une violence que vous ne pouvez pas imaginer."