Retour sur les violentes intempéries qui ont frappé le territoire

Elles ont fait trois morts mercredi et déclenché plus de 1 000 interventions des pompiers.

FRANCE 3

Vents violents, orages, tempêtes, certains ont passé une journée et une nuit difficile depuis mercredi 16 septembre. Dans l'Aube, à Thieffran, le toit d'une grange qui s'est effondré a provoqué la mort de son propriétaire, un homme de 92 ans. Dans la commune, l'émotion est vive. "On s'est dit, ça y est c'est la fin du monde", explique une femme.
Dans la région, les orages violents de la veille ont fait de nombreux dégâts. La commune la plus touchée est celle de Bossancourt. Les toitures ont été éventrées, le clocher de l'église n'a pas résisté et à la sortie du village les arbres se sont brisés par la force du vent.

Du temps pour réparer les dégâts

Le château du XVIIIe siècle a lui aussi connu de nombreux dégâts. Et 80% des maisons ont été dévastées.
À Robert-Espagne (Meuse), une tornade a arraché les tuiles et les charpentes.
"C'est pire que 99, je n'ai jamais vu une catastrophe pareil", témoigne un habitant.
L'alerte orange a été levée à la mi-journée sur tout le territoire, mais il faudra du temps pour réparer les dégâts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un orage photographié dans le centre de la France en mars 2015.
Un orage photographié dans le centre de la France en mars 2015. (XAVIER DELORME / BIOSPHOTO / AFP)