Quatre morts, des routes coupées, des maisons évacuées : le bilan des orages dans le sud de la France

Quatre personnes sont mortes après les intempéries dans l'Hérault, dans la nuit de mercredi à jeudi. Météo France prévoit un retour d'épisodes orageux, jeudi.

Le Dourdou de Camarès en crue dans l\'Aveyron, le 17 septembre 2014.
Le Dourdou de Camarès en crue dans l'Aveyron, le 17 septembre 2014. (MAXPPP)

De violents orages ont fait quatre morts dans l'Hérault, d'après le bilan établi par la préfecture, jeudi 18 septembre. Les intempéries ont également fait des dégâts dans les départements de l'Aveyron et du Gard.

Seul l'Hérault reste en vigilance orange pour des risques d'orages, jeudi. La préfecture a annoncé "une forte reprise des intempéries à 14 heures qui devrait se poursuivre la nuit prochaine et dans les 48 heures". Des pluies sont aussi attendues dans le Gard, selon Météo France. La prudence reste donc de mise.

Quatre morts dans l'Hérault

Le bilan s'alourdit dans l'Hérault. Quatre personnes ont été tuées à Lamalou-les-Bains, selon le bilan officiel fourni par la préfecture à France 3 Languedoc-Roussillon. Le précédent bilan, établi par les secours sur place, était de cinq morts. Un sexagénaire qui tentait d'empêcher une femme de se noyer dans le camping de cette petite commune thermale a vu sa propre épouse et sa fille emportées par les eaux dans leur camping-car, raconte Midi libreUn homme a été tué près de sa caravane. Le quatrième corps a été retrouvé dans un autre secteur de la ville, sur un rond-point, selon la préfecture.

Par ailleurs, de nombreuses routes ont été coupées autour de Ganges et 70 personnes ont dû être prises en charge cette nuit, précise France 3 Languedoc-Roussillon. Au total, 258 sapeurs-pompiers sont mobilisés sur l'ensemble du département.

Les écoles de l'Hérault devaient rester ouvertes, selon la préfecture, mais les transports scolaires devaient ramener les enfants qui les utilisent chez eux à la mi-journée, en raison de nouvelles précipitations attendues dans l'après-midi après l'accalmie de la matinée.

Cette vidéo n'est plus disponible

(FRANCE 3 LANGUEDOC-ROUSSILLON)

La ville de Canet est inondée, comme le montre cette photo postée sur Twitter. 

Des routes coupées dans le Gard

Les pluies ont atteint en moyenne 150 mm dans le département du Gard et se sont concentrées sur le Viganais, Saint-Hippolyte-du-Fort, Anduze et Alès. Près de 350 mm sont tombés sur Saint-Hippolyte-du-Fort et Anduze dans la nuit de mercredi à jeudi, signale toujours France 3 Languedoc-Roussillon.

Dans ce département, plusieurs routes sont "toujours difficilement praticables", ajoute la chaîne. Les orages ont également privé de courant 6 500 foyers gardois. Des reconnaissances aériennes sont en cours au-dessus des zones sinistrées pour évaluer plus précisément la situation.

Cette vidéo n'est plus disponible

(FRANCE 3 LANGUEDOC-ROUSSILLON)

Cette vidéo n'est plus disponible

(GHISLAIN SOUSTELLE / MIDI-LIBRE)

 

Un mort et 70 interventions de pompiers dans l'Aveyron

Une femme de 76 ans est morte noyée mercredi en fin d'après-midi dans le sud-est de l'Aveyron. La femme, qui se trouvait sur un pont, s'est penchée et a chuté. 

En outre, les pompiers ont réalisé 70 interventions, essentiellement pour vider des caves et réparer des murs éboulés, explique France 3 Midi-Pyrénées. Une vingtaine de personnes ont été évacuées par mesure de précaution. 

Des difficultés de circulation sont encore à attendre. La chaîne détaille :"La RD 999, reliant Millau à Albi, a été coupée à Saint-Affrique, en raison d'un éboulement, pendant plusieurs heures. La circulation alternée a été rétablie mais le retour à la normale pourrait prendre deux à trois jours."