Pluies diluviennes dans le Sud-Est : comment expliquer le phénomène ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pluies diluviennes dans le Sud-Est : comment expliquer le phénomène ?
Article rédigé par
J.Lonchampt, V.Travert, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

Comment expliquer la violence des intempéries qui ont frappé le sud-est dimanche 3 et lundi 4 octobre ? Les journalistes de France Télévisions ont mené leur enquête.

De la grêle, des pluies diluviennes courtes, mais très intenses, et des rivières gonflées par des précipitations soutenues : le sud-est de la France est touché par un phénomène météorologique régulièrement observé durant l'automne. À Marseille (Bouches-du-Rhône), plus de 174 mm de pluie se sont abattus dans les rues, un record. Ces tempêtes localisées sont alimentées par l'air chaud de la Méditerranée. "La hausse des températures va entraîner mécaniquement une hausse de la température de la mer Méditerranée, qui est une mer fermée, explique Ludovic Lagrange, prévisionniste météo DTN. (…) Plus elle est chaude, plus elle a cette capacité à emmagasiner de l'humidité et à la restituer sous forme de précipitations."

Réchauffement de la Méditerranée

La mer Méditerranée est actuellement plus chaude de trois degrés par rapport aux normales de saison. Par conséquent, l'air s'évapore en plus grosse quantité, provoquant des pluies plus fortes et des inondations. La foudre a également frappé la région, avec plus de 7 500 impacts dans le Var en moins de 24 heures. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.