Intempéries : de lourds dégâts dans le Gard

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Intempéries : des dégâts considérables dans le Gard
France 3
Article rédigé par
J.Debraux, T.Will, C.Metairon, France 3 Languedoc-Roussillon, C.Labasque - France 3
France Télévisions

Après les intempéries spectaculaires qui se sont abattues sur le Gard samedi 19 septembre, l'heure est au bilan. Deux personnes sont toujours portées disparues et les dégâts matériels sont importants.

À Saint-André-de-Majencoules (Gard), une épave a été retrouvée dans le fleuve Hérault sorti de son lit. Le véhicule fracassé appartient à une aide-soignante de 64 ans portée disparue depuis samedi 19 septembre. Elle effectuait sa tournée dans le village lorsque sa voiture a été emportée par les eaux. "On a procédé à l'identification du véhicule, et la levée de doute a été faite. Apparemment, elle n'est pas à l'intérieur, donc on va poursuivre les recherches", indique le Major Patrick Perez, de la gendarmerie du Vigan-Valleraugue. 

Un phénomène météorologique très rare

Samedi, l'eau est montée extrêmement vite dans le nord du Gard. En quelques heures, il est tombé autant de pluie qu'en une année entière. Lundi 21 septembre au matin, deux personnes sont toujours portées disparues. Les dégâts matériels sont extrêmement importants. Dans le camping du Mas des Chênes, par exemple, la crue a déplacé certains mobiles-homes de plusieurs dizaines de mètres. Selon Météo France, ces inondations sont tout à fait exceptionnelles et se produisent dans la région une fois tous les cent ans en moyenne. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.