Vacances aux sports d'hiver, les astuces pour faire baisser la facture

Une semaine au ski coûte en moyenne 722 euros par personne. Hébergement, nourriture ou encore location de matériel, de nombreux bons plans existent.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les vacances au ski coûtent cher, 722 euros en moyenne par personne pour une semaine. Une somme très importante, mais qu'il est possible de réduire. La famille Bouvier est en vacances pour une semaine. Une famille recomposée. Au total ils sont sept et pour faire des économies, ils ont d'abord misé sur le logement, premier budget des vacances. La famille a choisi une auberge de jeunesse avec cuisine commune. Les enfants dorment dans la même chambre, un dortoir pour cinq. Les parents, eux disposent d'un espace à part. Au total, le prix du séjour est de 1 300 euros la semaine, moins cher qu'une location d'appartement. "C'est comme ça qu'on arrive à faire notre budget parce qu'on sait que les prix sont intéressants, sinon on partirait un week-end, mais pas une semaine", commente Florence Bouvier, la mère de famille. 

Emplacement stratégique

Autre poste de dépense, la location du matériel. A Châtel (Haute-Savoie), un magasin propose à 132,90 euros, une location de six jours qui comprend les skis, les chaussures et les bâtons. Mais le magasin dispose d'un site internet et surprise, la note baisse à 106,40 euros si la commande est effectuée via le site. Dernier budget important, celui des provisions. Alors que les prix grimpent dans les supermarchés à proximité des stations, il suffit de s'arrêter sur la route pour faire de précieuses économies. Si l'enseigne choisie est souvent la même, la facture, elle est bien différente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des skieurs sur les pistes de la station des Deux-Alpes (Isère), jeudi 14 janvier 2016, au lendemain de l\'avalanche qui a coûté la vie à deux lycéens lyonnais.
Des skieurs sur les pistes de la station des Deux-Alpes (Isère), jeudi 14 janvier 2016, au lendemain de l'avalanche qui a coûté la vie à deux lycéens lyonnais. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)