Neige-verglas et grand froid : le point sur les perturbations région par région

Les chaussées sont gelées malgré les salages préventifs, les autorités appellent les automobilistes à la prudence.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Une rue de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) recouverte de neige, mercredi 10 février au matin. (SYLVIE JOHNSSON / RADIOFRANCE)

La neige est tombée en abondance sur l'ouest et le nord de la France mercredi 10 février. Dix départements étaient toujours placés en vigilance orange grand-froid, neige-verglas à midi : il s'agit du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Territoire-de-Belfort, du Doubs, de la Haute-Saône, des Vosges, de la Haute-Marne, de la Côte d'Or, de l'Aube et de l'Yonne. L'alerte a été levée pour 25 autres à midi, mercredi. Par ailleurs, trois départements sont en vigilance crue : la Seine-et-Marne, la Somme et la Charente-Maritime.

>> Neige-Verglas : suivez l'évolution de la situation dans notre direct.

Bretagne

La neige est tombée sur une grande partie de la Bretagne, jusqu'à 20 cm de neige à Lanfains dans les Côtes-d'Armor. La Direction interdépartementale des routes de l'ouest (DIRO) a recommandé de réduire "considérablement" sa vitesse et de s'arrêter si l'état des routes se dégrade, et surtout ne jamais doubler un engin de salage en cours de traitement. "Le salage préventif ne permet pas d’éviter que les routes gèlent car une partie du sel est emporté par la pluie avant de pouvoir agir. Il n'existe pas de méthode totalement efficace pour éviter ce phénomène" explique la DIRO à France Bleu Breizh Izel.

En milieu de matinée, la circulation était difficile sur l'axe reliant Pontorson à Lamballe ainsi qu'entre Loudéac et Carhaix. Selon France Bleu Armorique, le verglas s'est ajouté à la neige dans les Côtes-d'Armor. Le Conseil départemental déconseille aux usagers de se déplacer.

Pour les transports en commun, la situation s'est améliorée en milieu de matinée avec une reprise progressive du trafic des bus à Rennes (Ille-et-Vilaine). En revanche, ceux de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) ne roulaient toujours pas.

312 camions étaient stationnés mercredi matin sur les cinq zones de stockage ouvertes en Bretagne. De nouvelles aires dédiées seront activées sur les axes Fougères-Caen, Alençon-Mayenne et Rennes-Caen. Les axes Rennes-Caen (A84), Rennes-Laval (RN157) et Rennes-Le Mans (A81) sont fermés. Les secours du département recensaient déjà mardi 15 accidents qui ont fait 12 blessés légers. Attention aux chutes d'arbres également.

Des camions stockés sur l'aire de Carmoran à Plestan (Côtes-d'Armor) mercredi 10 février 2021. (ALEXANDRE ABERGEL / RADIO FRANCE)

Les poids lourds de plus de 7,5 t ont l'interdiction de circuler sur plusieurs axes, notamment sur l'autoroute A81 dans les deux sens, c'est-à-dire Le Mans-Rennes et Rennes-Le Mans.

Les transports scolaires sont suspendus mercredi matin dans l'ensemble des départements bretons.

Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et Normandie

L'autoroute A10 est de nouveau ouverte à la mi-journée au nord d'Orléans, après avoir été interrompue temporairement. Mercredi matin, la circulation était aussi compliquée sur l'A19 depuis la sortie de l'A10 jusqu'à Courtenay. "La totalité des voies seront déneigées dans le milieu ou la fin d'après-midi", indique en milieu de matinée sur franceinfo Sébastien Pesé du réseau autoroutier Cofiroute. Il souligne que dans la majeure partie du réseau, les routes étaient praticables avec une voie de droite déneigée. Des opérations de salage étaient en cours à la mi-journée.

A Orléans (Loiret), les lignes de transport en commun ont été très perturbées, avec l'interruption partielle de la ligne A du tramway et de neuf lignes, à l'arrêt complet dans la matinée.

En Mayenne, il est tombé 10 cm de neige. Il n'y a pas de transport scolaire. 
À Laval, aucun bus du réseau TUL ne roulait au petit matin. Quelques bus ont pu progressivement circuler, sur une partie de leurs lignes habituelles.

Dans la Sarthe, les poids lourds ont été interdits sur l'A81 avec l'instauration d'une zone de stockage. Le réseau secondaire était impraticable au petit matin, et les grands axes ont été petit à petit dégagés. La circulation reste difficile à la mi-journée.

En Normandie, la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes sur plusieurs axes, notamment des portions de la N13 et de l'A13, est interdite. Seules quelques lignes de bus du réseau Nomad sont maintenues. Dans la Manche, où il est tombé jusqu'à 10 cm de neige, la circulation restait compliquée en fin de matinée, en particulier sur le réseau secondaire. Le réseau principal est dégagé.

L'ensemble des lignes scolaires ont été suspendues dans l'Orne, le Calvados, la Manche et l'Eure. Les transports scolaires sont également suspendus dans le Loiret, l'Eure-et-Loir, le Loir-et-Cher, et la Sarthe. 

Île-de-France

La circulation des transports en commun est fortement perturbée par la neige. Le service de 29 lignes de bus n'était toujours pas assuré en milieu de matinée sur Paris et la région parisienne, selon la RATP.

Le trafic du transilien R était encore fortement ralenti entre Paris Gare de Lyon et Montargis, indiquait la SNCF en milieu de matinée. Fin de perturbation en revanche pour la ligne N. Le RER C était toujours perturbé, cette fois à la suite des crues de la Seine. Sur son site internet, la SNCF indique par ailleurs qu'un "défaut d'alimentation électrique à Chartres suite aux conditions météorologiques" entraîne des perturbations. "Le trafic reprend dans les deux sens de circulation, entre Paris Montparnasse et Le Mans" et il faut prévoir des perturbations jusqu'à 12 heures environ.

La nationale 118, au sud-ouest de Paris, est restée fermée à la circulation de manière préventive dans les deux sens, entre le pont de Sèvres et Les Ulis jusqu'en milieu de matinée. Le trafic a repris progressivement depuis. Le préfet de police conseille aux Franciliens de ne pas prendre la route. Les mesures de restriction de circulation en vigueur mercredi matin pour les poids lourds ont été levées. 

Les transports scolaires sont suspendus dans quatre départements d'Île-de-France : les Yvelines, l'Essonne, le Val-d'Oise et la Seine-et-Marne. Les cours en distanciel seront "privilégiés" dans les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise. Dans les Yvelines la préfecture indique tout de même qu'il y aura un accueil minimum pour les élèves.

Grand-Est

En Bourgogne-Franche-Comté, 5 à 10 centimètres de neige étaient attendus mercredi entre 8 heures et 20 heures sur le Doubs, la Haute-Saône, les Vosges, le Territoire de Belfort, le Haut-Rhin et le sud du Bas-Rhin.

Dans la région Grand-Est, la circulation restait difficile en milieu de matinée sur l'A31, au nord de Nancy et de Pagny-sur-Meuse à Nancy, et sur l'A330 de Nancy à Épinal.

Les réseaux de bus Optymo à Belfort et evolitY dans le Pays de Montbéliard étaient à l'arrêt au petit matin, indique France Bleu Belfort-Montbéliard. Les bus sont restés au dépôt en attendant que les routes soient déneigées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.