Neige : une situation exceptionnelle aux risques dévastateurs

Sur le plateau du 20 Heures, le journaliste Nicolas Chateauneuf revient sur les raisons et les conséquences des fortes chutes de neige survenues ces derniers jours dans les Alpes.

FRANCE 2

L'intense épisode neigeux de ces derniers jours dans les Alpes, notamment marqué par une vigilance rouge aux risques avalanches, est tout à fait exceptionnel puisqu'il ne survient que tous les 30 ans. Pourquoi la situation est-elle devenue aussi dangereuse ? "Parce qu'il est tombé énormément de neige en très peu de temps, 1,8 mètre notamment en Haute-Maurienne depuis deux jours, au-dessus de 2 000 mètres d'altitude", explique le journaliste Nicolas Chateauneuf sur le plateau du 20 Heures.

Des avalanches aussi rapides qu'un TGV

"En détail, si on faisait un carottage, on verrait que cette énorme épaisseur de neige fraiche s'est déposée sur une couche ancienne, plus solide, et que cette poudreuse n'a pas eu le temps, en 48 heures, de se solidifier et de s'agréger. Elle est donc très instable. Ajoutez le vent : vous obtenez une masse énorme qui peut partir et glisser à n'importe quel moment, c'est l'avalanche", poursuit-il. "Il y a deux types d'avalanches : les avalanches de plaques, qui sont souvent déclenchées par un skieur, et il y a les avalanches de poudreuse, un nuage de glace de neige qui va dévaler la pente à près de 300 km/h avec une onde de choc. Ce sont les plus dévastatrices et les plus dangereuses. Mais actuellement, l'alerte sur les Alpes vaut pour tous les types d'avalanches, ce qui explique le risque très élevé", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une avalanche au Grand Som dans le massif de la Chartreuse (Isère), le 17 février 2012.
Une avalanche au Grand Som dans le massif de la Chartreuse (Isère), le 17 février 2012. (POLICE NATIONALE / AFP)