Cet article date de plus de trois ans.

Avalanches : malgré la vigilance orange, ils prennent tous les risques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Avalanches : malgré la vigilance orange, ils prennent  tous les risques
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le risque d'avalanche reste maximal dans quatre départements mardi 20 février. Malgré les drames de ces derniers jours, tous les skieurs n'ont pas forcément conscience de l'importance du danger.

Patience. La neige qui tombe sans interruption depuis 48 heures au-dessus de 1800 mètres dans les Pyrénées ne devrait pas s'arrêter avant mercredi 21 février au soir. Le risque d'avalanches est maximal, 5 sur 5. Les files d'attente s'allongent pourtant devant les remontées mécaniques, même s'il y a peu de pistes praticables, une situation qui se reproduit qu'une à deux fois par hiver.

Vingt-deux morts en 2017

Dans les Alpes, enneigement maximum aussi à La Clusaz (Haute-Savoie), mais le soleil qui brille depuis lundi 19 février fait oublier le risque d'avalanches, qui est de 3 sur 5. Cordelettes et panneaux d'avertissement n'arrêtent pas les vacanciers de février. "C'est la clientèle la plus dure à sensibiliser, car elle n'a aucune connaissance du milieu de la montagne", explique Guihem Motte, directeur des pistes de La Clusaz. Les joies de la glisse en liberté ne doivent pas faire oublier que l'an dernier, avec un enneigement beaucoup plus faible, ce sont 22 skieurs qui ont péri, victimes d'une avalanche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avalanche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.