Avalanche dans les Alpes-Maritimes: la garde à vue du guide levée

Dans les Alpes, les autorités appellent à la vigilance, au lendemain de l'avalanche la plus meurtrière de l'hiver qui a fait quatre morts, à Entraunes dans les Alpes-Maritimes. La garde à vue du guide de haute montagne a été levée dans l'après-midi du 3 mars. 

France 3

24 heures après l'avalanche qui a tué quatre personnes à Entraunes (Alpes-Maritimes), dans le Mercantour, les habitants s'interrogent. Dans le village, ils sont nombreux à se demander pourquoi cette randonnée n'a pas été annulée alors que le risque d'avalanche était de 4 sur 5. "Connaissant la montagne depuis très longtemps, je ne serais pas sorti", estime l'un d'eux. Le guide de haute montagne qui accompagnait le groupe, et qui a survécu, a été entendu une partie de la journée par les gendarmes. Ce soir, sa garde à vue a été levée.

L'enquête se poursuit

Mais selon le procureur, des éléments à charge importants existent à l'encontre de cet homme et l'enquête se poursuit. Elle cherche maintenant à déterminer si "dans les conditions qui étaient celles d'aujourd'hui, le risque 4 d'avalanche, le site où ça s'est passé, les conditions de neige, le risque qui a été pris était acceptable ou pas", explique le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, au micro de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
La station de ski d\'Entraunes dans les Alpes-Maritimes, le 3 mars 2018.
La station de ski d'Entraunes dans les Alpes-Maritimes, le 3 mars 2018. (MAXPPP)