Alpes-Maritimes : quatre morts dans une avalanche

L'accident a eu lieu sur la commune d'Entraunes près du parc national du Mercantour.

La station de ski d\'Entraunes dans les Alpes-Maritimes, le 3 mars 2018.
La station de ski d'Entraunes dans les Alpes-Maritimes, le 3 mars 2018. (MAXPPP)

Le groupe évoluait en pleine nature, loin du domaine skiable, à plus de 2 000 m d'altitude. Une avalanche a fait au moins quatre morts, vendredi 2 mars, dans les Alpes-Maritimes, indique la gendarmerie. Selon France 3, l'accident s'est déroulé sur un lieu de randonnée sur la commune d'Entraunes, à une centaine de kilomètres au nord de Nice. Les secours précisent qu'il y a un blessé. Agé d'une soixantaine d'années, le guide qui accompagnait le groupe est sain et sauf.

Le groupe de six Français – cinq randonneurs et leur guide – étaient partis vers 10 heures pour une excursion à ski. Les randonneurs séjournaient au gîte Ferran à Estenc, sur la commune d'Entraunes. Ils se dirigeaient "en direction du col de la Cayolle, sur son versant sud", a précisé le syndicat national des guides de montage (SNGM), dans un communiqué vendredi. 

Une enquête ouverte

En fin de matinée, ils ont été emportés par une coulée de neige. "L’avalanche, vraisemblablement, s’est déclenchée très en amont du groupe qui était stationné en limite de forêt, dans une zone de terrain peu raide", a expliqué le SNGM. Les opérations de secours ont aussitôt été déclenchées, sous la direction de la sous-préfète, Gwenaëlle Chapuis, associant les CRS de montagne de Saint-Laurent-du-Var, des gendarmes du PGHM de Saint-Sauveur-sur-Tinée et des sapeurs-pompiers.

Une enquête a été ouverte pour "homicides involontaires et blessures involontaires", a annoncé le procureur de la République de Nice. Le guide qui avait été entendu vendredi a été remis en liberté samedi, après 24 heures de garde à vue, a indiqué le parquet, cité par France 3 Provence Alpes Côte d'Azur.

Risque d'avalanche très élevé

Le risque d'avalanche dans le massif était de quatre sur une échelle de cinq, selon Météo France qui a mis en garde contre les départs spontanés et les déclenchements provoqués par le passage des skieurs. Cette avalanche est la plus meurtrière de l'hiver en France, devant l'avalanche dans les Hautes-Pyrénées le 15 février qui avait tué trois skieurs. Depuis le début de la saison en novembre, 16 personnes sont décédées dans des avalanches et 11 ont été blessées.