Cet article date de plus de sept ans.

Neige et verglas : plus que quatre départements en alerte orange

Météo France appelle à la vigilance en raison des chutes de neige et des risques de verglas dans quatre départements alpins

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des habitants de Valfleury, près de Saint-Etienne (Loire), dégagent la neige accumulée devant leur maison, le 20 novembre 2013. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Seuls quatre départements alpins restent, jeudi 21 novembre, placée en vigilance orange par Météo France en raison des risques de verglas et d'importantes chutes de neige.

Quatre départements en vigilance orange

L'alerte à la neige et au verglas émise mercredi par Météo France pour 25 départements ne concerne plus que quatre départements, après avoir déjà été réduite à 15 départements en début de matinée.

Restent donc sous vigilance orange jeudi : la Haute-Savoie, l'Isère, la Savoie et les Alpes-de-Haute-Provence. La fin de cet épisode neigeux est prévue pour jeudi 13 heures, selon le bulletin national de Météo France.

Les abondantes chutes de neige ont déjà paralysé plusieurs villes, comme Saint-Etienne, et la circulation de départements entiers s'est trouvée bloquée, dans l'Isère et dans la région Auvergne, par exemple.

60 000 foyers privés d'électricité

Il restait mercredi soir 60 000 foyers privés de courant, selon un dernier bilan d'ERDF. Au cours de la journée, jusqu'à 180 000 foyers ont été privés d'électricité.

Un accident de car mortel dans la Haute-Marne

Une personne est morte et deux autres ont été gravement blessées mercredi soir dans un accident de car en provenance du Maroc sur l'autoroute A31 près d'Aprey (Haute-Marne), en raison des "conditions difficiles" dues à la neige. L'accident s'est produit vers minuit et demi dans le sens Dijon-Nancy, au sud de Langres.

Mort d'un technicien d'ERDF

Les intempéries ont indirectement causé la mort d'un technicien d'ERDF, dans le Puy-de-Dôme. Il était appelé en renfort pour réparer des lignes électriques. L'homme, âgé de 41 ans, "était en dépannage sur le réseau basse tension, en renfort de ses collègues de l'agence de Thiers (Puy-de-Dôme)".

Le trafic SNCF très perturbé

Selon la SNCF, la circulation des TER est interrompue sur les axes Lyon-Saint-André-le-Gaz-Grenoble jusqu'à jeudi. Elle reste aussi coupée jusqu'à jeudi sur les axes Lyon-Chambéry, Lyon-Roanne et Saint-Etienne-Firminy.

La circulation routière très compliquée

Durant toute la journée, des centaines de véhicules ont été coincés sur l'autoroute A48 entre Lyon et Grenoble. Toutefois, selon un bilan de la société d'autoroute APRR, à 20 heures, tous les véhicules avaient pu quitter la zone. L'autoroute était rouverte à la circulation, jeudi matin. Mais, avec l'annonce d'une nouvelle vague neigeuse prévue jeudi matin à partir de 4 heures, "la plus grande vigilance est recommandée", souligne APRR.

Le trafic aérien ralenti

Du côté du transport aérien, les accès terrestres à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry ont été fortement perturbés mercredi. "40% des vols à l'arrivée ont été retardés en moyenne de 40 minutes (65 arrivées). 54% des vols au départ ont été retardés en moyenne de 1h49 (88 départs). 21 vols à l'arrivée et 19 vols au départ ont été annulés sur les 326 vols initialement programmés sur la journée", résumait l'aéroport, mercredi soir. La neige, particulièrement lourde, ralentit le travail de dégivrage des avions. Jeudi matin, l'aéroport prévient sur son site qu'"en raison des nouvelles chutes de neige annoncées pour jeudi 21 novembre, le trafic aérien peut être perturbé". Il recommande aux passagers de contacter leur compagnie aérienne pour plus de précisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.