Cet article date de plus de trois ans.

Météo : "On a des températures proches d'un mois de mai en Méditerranée"

La France connaît un début d'année particulièrement doux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le soleil brille sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), le 1er novembre 2017. (J?RG CARSTENSEN / DPA / AFP)

Ana, Bruno, Carmen puis Eleanor. Les tempêtes hivernales se sont enchaînées en France avec une rapidité assez étonnante. Mais, ces coups de vent à répétition ont fait oublier un autre phénomène météorologique que connaît l'Hexagone en ce moment : des températures très douces pour la saison. A Paris, par exemple, on a battu le record le jour du réveillon du 31 décembre, avec 15,1°C. Alors, est-ce exceptionnel ? Réponse avec Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France. 

Franceinfo : Les températures sont particulièrement clémentes sur la France et notamment dans le Sud. Est-on en train de battre des records ? 

Etienne Kapikian : Oui, on a des valeurs proches d'un mois de mai en Méditerranée. Hier, on a eu à Menton (Alpes-Maritimes) un record mensuel avec 21,4°C. On a également eu un record de douceur pour un mois de janvier au Perthus (Pyrénées-Orientales) avec 23,5°C. On frôle aussi des records à Arles (Bouches-du-Rhône), avec hier 20,7°C, mais aussi à Nimes (Gard), avec 19,9°C, ou encore à Sète (Hérault) avec 19,3°C.

A Paris également, la douceur s'est installée...

Oui, aujourd'hui, on a entre 14 et 15°C, c'est beaucoup, sachant que la normale pour un mois de janvier dans la capitale tourne autour de 6 ou 7°C. On est un cran en-dessous de la température observée le 31 décembre qui était de 15,1°C. On n'en est pas loin non plus et c'est remarquable. Le record à Paris en janvier remonte au 5 janvier 1999 où il avait fait 16,1°C. 

Comment explique-t-on ces températures très douces ? Faut-il y voir une conséquence du réchauffement climatique ? 

Non, car même il y a cent ans, il aurait fait doux dans ces conditions même si c'est vrai qu'avec le réchauffement climatique au lieu d'avoir 13°C, on a 15°C. C'est le petit truc en plus qui fait que l'on peut battre des records. Mais, la situation actuelle est assez classique. On est dans un flux océanique qui nous apporte des vents qui viennent de l'ouest et du sud-ouest, des Açores. Les perturbations viennent donc chargées de pluie mais aussi de douceur. Car, il ne faut pas oublier qu'en hiver, notre grand régulateur thermique, c'est l'océan, c'est de là que vient la douceur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Météo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.